Recherche personnalisée
Partagez:
 

Aides au logement pour les étudiants francais

Il existe deux aides financières pour aider les étudiants avec les couts du logement, soit

l’APL (aide personnalisée au logement) ainsi que l’ALS (allocation logement à caractère social). Elles sont toutes deux attribuées par la caisse des allocations familiales (CAF) et prennent en compte des critères sociaux, tels que les ressources financières, la nature du logement et la situation familiale du demandeur.

Il est aussi possible de demander une LOCA-PASS, qui permet aux étudiants d’avoir une plus grande facilité d’accès au logement et assure le maintient de celui-ci.

» Pour plus d’informations sur la LOCA-PASS

L’aide personnalisée au logement (APL)

L’APL s’adresse aux locataires de logement faisant l’objet d’une convention entre le propriétaire et l’État. Aucune condition d’âge, de statut social et d’antécédents du demandeur n’empêche une prestation. Cependant, le montant est variable d’une personne à l’autre compte tenu des ressources dont elle dispose.

L’allocation logement à caractère social

L’ALS est destinée aux locataires à revenus modestes, et ce peut importe leur âge, leur situation professionnelle ou leur résidence.

Ce qu’impliquent les aides au logement

Avant de faire une demande d’aide au logement, il est important de savoir que l’étudiant cesse alors d’être à la charge de ses parents. Cela dit, il ne peut plus bénéficier de l’allocation familiale de ses parents, les deux n’étant pas cumulables. Les moins de vingt ans ne peuvent donc pas percevoir d’aide au logement si les parents reçoivent des prestations familiales pour eux et décident de continuer à les obtenir.

D’ailleurs, les aides au logement ne sont pas spécifiques aux étudiants : tout autre citoyen peut aussi y avoir droit. Il suffit d’avoir le titre de locataire, de sous-locataire ou de colocataire pour en bénéficier, pourvu que son nom figure sur le bail et que son logement soit sa résidence principale.

De plus, le logement ne doit pas être inférieur à 9 m² pour une personne et à 16 m² pour un couple en plus de répondre à des normes de salubrité.

Autre condition : les étudiants qui occupent l’appartement d’une personne d’un parent ou d’un grand-parent ne peuvent demander l’ALS.

L’aide au logement peut aussi être accessible aux étudiants étrangers ayant un titre de séjour en cours de validité.

Le montant des aides

L’aide au logement, qu’il s’agisse de l’APL ou de l’ALS, varie selon les ressources de l’étudiant, du lieu de résidence, du nombre de personnes à sa charge, du mode d’occupation (collocation, meublée) ainsi que du montant du loyer. Le calcul des deux aides est donc la même.

Recevoir les aides

Pour faire une demande d’aide au logement, que ce soit pour l’APL ou l’ALS, il faut s’adresser à la caisse des allocations familiales (CAF), qui se charge de les attribuer. Sur leur site, il est même possible de calculer le montant des aides que l’on peut recevoir. La demande se fait d’abord en ligne, ou on remplit un formulaire qu’il faut ensuite imprimer et envoyer à la CAF de sa région par la poste, dument signé et complété avec les pièces justificatives requises.

Il est important de spécifier que ces aides ne sont jamais versées durant le premier mois d’occupation.

Concernant les étudiants étrangers

Certaines bourses décernées par le gouvernement français permettent aux étudiants étrangers d’obtenir une allocation personnalisée au logement (A.P.L.). C’est notamment le cas des bourses suivantes :

Bourses des programmes cofinancés (THALES, ORANGE, DCNS et ALTEN)
– Bourses d’excellence Eiffel

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.