Recherche personnalisée
Partagez:
 

Les programmes de bourses cofinancées Quai d’Orsay/Entreprises

Mis en place en 2006, ce programme permet de signer des conventions de partenariat public-privé de cofinancement

avec des entreprises francaises de reconnaissance internationale. Ceci a pour but de favoriser l’accueil d’étudiants étrangers désirant étudier en France et provenant des meilleurs établissements d’enseignement de leur pays d’origine. En tout, quatre programmes sont proposés, chacun portant le nom de l’entreprise impliquée, soit THALES, ORANGE, DCNS et ALTEN. Ces programmes s’adressent plus particulièrement aux étudiants originaires du Brésil, de la Chine, de l’Inde et de la Russie. En tout, une centaine d’étudiants étrangers ont pu poursuivre leurs études en France.

Le programme THALES

Chaque année, 30 bourses sont attribuées à des étudiants étrangers dans le cadre de ce programme. Elles sont réparties ainsi: 8 bourses pour les étudiants indiens, 8 pour les étudiants chinois, 7 pour les étudiants brésiliens ainsi que 7 autres bourses pour les étudiants russes.

– Pour qui?

Le programme THALES s’adresse aux étudiants indiens, brésiliens, russes et chinois qui désirent poursuivre des études supérieures en France. Ceux-ci doivent être de niveau master 1 ou master 2 de préférence et ne pas être agés de plus de 30 ans au moment de la demande de bourse. Les candidats ayant aussi la candidature francaise (bi-nationalité) ne sont pas éligibles, tout comme le sont d’ailleurs les étudiants bénéficiant déjà d’une bourse du gouvernement francais.

Les domaines d’études concernés par ce programme sont les sciences de l’ingénieur ainsi que l’économie, la gestion et le management. Les étudiants se portant candidats pour une bourse THALES doivent aussi s’inscrire dans l’un des établissements d’enseignement francais partenaires du programme, soit une école d’ingénieur (Ecole Centrale Paris, Ecole Polytechnique, ENSIETA,ISAE, MINES ParisTech, TELECOM ParisTech), une école de commerce et de gestion (HEC Paris, ESSEC) ou encore l’université Paris-Dauphine.

Enfin, trois critères sont pris en compte lors de la sélection finale, soit l’excellence des résultats académiques, le projet professionnel ainsi que la motivation du candidat.

De plus, si la maitrise de la langue francaise n’est pas obligatoire, elle constitue cependant un atout lors de la sélection et doit aussi être un des objectifs suite au séjour en France.

– Le montant

Le montant accordé dans le cadre de la bourse THALES est d’un total de 13 000 €. Selon l’établissement d’enseignement choisi, elle peut permettre de financer les frais de scolarité ou encore ceux associés à la vie en France.

Les bénéficiaires recoivent aussi une couverture sociale et médicale qui leur donne le statut de boursiers du gouvernement francais. De stages intensifs de francais sont aussi proposés par les ambassades avant le départ en France. De plus, les boursiers sont accompagnés tout au long de leurs études et peuvent recevoir des conseils pendant leur séjour.

– Comment l’obtenir?

Les dossiers de candidature sont à télécharger sur le site des Ambassades de France des pays étrangers concernés ainsi que sur le site de Thales à partir de la fin du mois d’octobre. Ils sont à remplir et à remettre aux postes diplomatiques du pays d’origine avant la fin du mois de mars.

Le programme ORANGE

Chaque année, ce programme permet à 15 étudiants étrangers de bénéficier d’une bourse afin de les aider à poursuivre des études dans un établissement d’enseignement supérieur en France. Elles sont attribuées pour une durée d’un an.

– Pour qui?

Les bourses du programme ORANGE s’adressent aux étudiants étrangers originaires de l’Inde désirant poursuivre des études supérieures en France dans les domaines des technologies de l’information, des technologies des réseaux ou des technologies des services à valeur ajoutée. Le niveau d’études concerné est le Master 2 ou le Master of Science. Aussi, les étudiants intéressés ne peuvent être agés de plus de 30 ans et bénéficier d’une autre bourse du gouvernement francais. Les candidats ayant aussi la candidature francaise (bi-nationalité) ne sont pas éligibles.

Si les candidats doivent être inscrits dans l’un établissement d’enseignement partenaires suivants: Télécom ParisTech, l’Institut Supérieur Electronique de Paris (lSEP) ou l’ Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Génie Electrique (ESIGELEC – Rouen).

Enfin, trois critères sont pris en compte lors de la sélection finale, soit l’excellence des résultats académiques, la qualité du projet professionnel ainsi que le niveau de francais. Les personnes justifiant de ressources modestes seront privilégiés.

De plus, si la maitrise de la langue francaise n’est pas obligatoire, elle constitue cependant un atout lors de la sélection et doit aussi être un des objectifs suite au séjour en France.

– Le montant

Le montant accordé dans le cadre de la bourse du programme ORANGE est de 1,000 € par mois pendant dix mois ou durant toute l’année d’études couverte. Les bénéficiaires obtiennent le titre de boursiers du gouvernement francais ainsi qu’une bourse de couverture sociale. Ils ont aussi la possibilité d’une logement.

Les avantages de la bourse comprennent aussi une proposition de stage ou de projets pour les MsC au sein d’Orange, un tutorat au sein de France Telecom, un accompagnement afin d«’orienter la carrière de l’étudiant à la fin de son cursus de formation ainsi que des stages intensifs de francais avant le départ en France.

– Comment l’obtenir?

Les dossiers de candidature au programme ORANGE sont à télécharger sur le site de l’Ambassade de France ou encore sur celui du ministère des Affaires étrangères et européennes. Une fois remplis, ils doivent être retournés à l’ambassade avant la mi-avril.

Le programme DCNS

DCNS, une entreprise importante dans le domaine des systèmes navals militaires, offre des bourses d’études à de jeunes étudiants indiens qui désirent poursuivre des études de niveau master en France. D’une durée d’un an, ces bourses permettent d’encourager les jeunes indiens à recevoir une formation en France en plus d’être par la suite intégrés dans la filiale de DCNS en Inde, qui est en développement.

– Pour qui?

La bourse s’adresse à des étudiants priginaires de l’Inde agés de moins de 30 ans qui souhaitent effectuer un séjour d’études en France dans le cadre de leur programme de Master (1, 2 ou spécialisé). Les domaines concernés sont ceux des sciences de l’ingénieur ou encore ceux de l’économie et de la gestion.

Les écoles d’accueil suivantes sont concernées par ces bourses:
– l’Ecole Navale de Brest (12 mois, master 2);
– l’Ecole Centrale de Nantes (22 mois, master 1 et 2);
– Audencia Nantes (16 mois, master 1);
– Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs des Etudes et Techniques d’Armement – ENSIETA (12 mois, master spécialisé).

Il est important de noter que les candidats ayant aussi une nationalité francaise ne sont pas éligibles.

– Le montant

La bourse DCNS prend en charge tous les couts reliés à la formation, ce à quoi s’ajoute une allocation de 600 € par mois pour les dépenses de la vie quotidienne. Les boursiers peuvent aussi bénéficier de nombreux autres avantages, dont un tutorat au sein de DCNS, une proposition de contrat à la fin des études, des stages intensifs de francais avant le départ ainsi qu’une gratification de 1,000 € par mois pour un stage en entreprise.

De plus, les bénéficiaires de la bourse DCNS obtiennent le statut de boursiers du gouvernement francais, ce qui leur donne droit à une couverture sociale ainsi qu’à une logement.

– Comment l’obtenir?

Pour plus d’information, il suffit de s’adresser au Service du Coopération et d’Action culturelle de son pays d’origine. Le dossier de candidature à compléter devra d’ailleurs être remis à cet endroit avant la fin du mois d’avril. Sinon, il est possible de télécharger le dossier de candidature sur internet. Il ne faut pas oublier d’y joindre un CV.

La sélection des candidats prend en compte les éléments suivants:
– L’excellence académique du candidat;
– La qualité du projet professionnel envisagé;
– Le niveau de maitrise de la anglaise;
– Le niveau de maitrise de la francaise;
– L’intérêt de l’étudiant pour les métiers possibles au sein de DCNS.

Aussi, les candidats de ressources modestes peuvent être privilégiers.

ALTEN

La bourse ALTEN sont des bourses permettant à des étudiants étrangers de poursuivre des études supérieures d’ingénieur en France. D’une durée de deux ans, elle couvre une année de projets de recherche en entreprise, suivie d’une année de Master 2.

– Pour qui?

Cette aide financière s’adresse aux étudiants étrangers originaires du Brésil, de la Chine, de l’Inde, du Mexique, de la Russie ou du Vietnam agés de moins de 30 ans et issus d’un programme de Master. Ils doivent être intéressés par l’opportunité de poursuivre des études en France dans le domaine des sciences de l’ingénieur.

Les écoles d’accueil suivantes sont éligibles:
– l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM)
– l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne (ENISE)
– l’Ecole Nationale Supérieure d’Electrotechnique, d’Electronique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications (ENSEEIHT – Toulouse)
– l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs Sud Alsace (ENSISA – Mulhouse)
– l’Institut de Formation d’Ingénieurs de la Faculté de Paris Sud (IFIPS)
– l’Institut National des Sciences Appliquées de Rennes (INSA Rennes)
– l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse (INSA Toulouse)
– l’Institut Supérieur d’Agriculture de Lille (ISA Lille)
– l’Institut Supérieur d’Informatique, de Modélisation et de leurs Applications (ISIMA)
– l’Ecole Polytechnique de l’Université de Nantes (Polytech’Nantes)
– l’Ecole Supérieure d’Electricité (SUPELEC – Gif-sur-Yvette)
– l’Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications (TELECOM Bretagne)

Il est important de noter que la bourse n’est pas cumulable avec une autre aide du gouvernement francais. De plus, les candidats ayant aussi une nationalité francaise ne sont pas éligibles.

– Le montant

Si les frais de scolarité peuvent être différents d’une école à l’autre, le montant de la bourse couvre cependant la totalité des frais académiques, à raison d’un maximum de 20 000 €. Sont aussi compris les dépenses reliées au voyage et à la vie courante une fois en France.

La bourse ALTEN permet aussi à l’étudiant de bénéficier d’un accompagnement personnalisé sous la forme d’un tutorat afin de l’aider et de le conseiller dans ses projets de recherche et ses études. Sont aussi compris des stages intensifs en langue francaise avant le départ suivie d’une mise à niveau à l’arrivée.

L’étudiant qui recoit la bourse prend le titre de boursier du gouvernement francais, ce qui lui donne droit à une couverture sociale ainsi qu’à une logement (sous condition).

– Comment l’obtenir?

La demande de bourse se fait par la préparation d’un dossier de candidature. Le formulaire est téléchargeable sur le site des Ambassades de France de chacun des pays concernés (Brésil, Chine, Inde, Mexique, Russie, Vietnam). Une fois complétés, ils sont à remettre avant la mi-avril. Par la suite, les candidats sont auditionnés dans leur pays d’origine et une sélection s’ensuit. Les caractères suivants sont pris en compte:

– L’excellence académique;
– Le projet professionnel envisagé;
– La motivation;
– L’acceptation des stages proposés par l’ALTEN (par le candidat).

De plus, si la maitrise du francais n’est pas obligatoire, elle peut tout de même être un atout lors de la sélection des boursiers.

Coordonnées de contact

– Site: http://www.diplomatie.gouv.fr/

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.