Recherche personnalisée
Partagez:
 

Bourses de stages (Québec)

Dans le cadre de la mobilité à l’étranger, des stage ou travailler dans un autre pays.

Il est important de noter que les étudiants bénéficiant d’une bourse nationale sur critères sociaux peuvent aussi obtenir des bourses d’aide à la mobilité internationale sans perdre la première. Ils la conserve donc tout au long de leur séjour à l’étranger.

– Voir les Canada

– Demande de bourse

La demande de bourse peut s’effectuer de deux facons, soit au bureau de service aux étudiants de l’université du candidat pour la bourse de stage international et la bourse d’aide à la mobilité, soit lors de son inscription à un programme de stage.

– Bourses de Québec sans frontières

En plus d’offrir des possibilités de stages rémunérés à l’étranger, Québec sans frontières aide à couvrir les frais encourus au niveau de la formation, de l’encadrement, de l’hébergement ainsi que du transport international. Il est cependant à noter que les stagiaires doivent aussi réaliser des activités de financement individuelles ou collectives.

Le Ministère des Relations internationales du Québec propose aussi une contribution financière maximale de 12 600 $ pour 30 semaines pour des stages au Québec dans le cadre du programme Québec sans frontières.

– Pour plus d’informations: frontières

http://www.mrifce.gouv.qc.ca/fr/Solidarite-internationale/Programmes-de-solidarite/Programme-Quebec-sans-frontieres

– Bourses pour stage à Washington D.C.

Des stage à Washington. Celles-ci peuvent aider à couvrir les couts reliés à l’hébergement, au stage professionnel, aux activités complémentaires, au cours de formation de 45 heures ainsi qu’à l’évaluation du stagiaire. Il est cependant important de noter que tous les autres frais sont pris en charge par le stagiaire.

En fait, deux types de bourses sont offertes, soit une couvrant les frais de programme (program fee) et une couvrant les frais d’hébergement (housing fee). Elles sont attribuées séparément.

– Pour plus d’informations: D.C.

– Aide financière de l’Office Québec-Amérique pour la jeunesse

L’OQAJ propose de l’aide financière dans le cadre des différents programmes qu’elle propose.

– Dans le cadre du transport international, l’Office prend en charge 70% des frais de transports aériens à partir de l’aéroport international de Montréal, et ce jusqu’à concurence de 1 050 $. De plus, les jeunes provenant des différentes régions du Québec de bénéficier d’une allocation forfaitaire afin de couvrir les frais de transport jusqu’à Montréal pour prendre leur vol. Cependant, il est important de noter que les candidat à destinations des Etats du Connecticut, du Delaware, du Maine, du Maryland, du Massachusetts, du New Hampshire, du New Jersey, de New York, de Pennsylvanie, de Rhode Island, du Vermont et de Washington (DC) ne peuvent se voir accorder qu’un montant forfaitaire de 300 $, peut importe leur moyen de transport pour s’y rendre. D’ailleurs, aucune contribution financière de sera attribuée pour les candidats désirant partir vers des destinations ou la sécurité de ces derniers pourrait être compromise, ou souhaitant séjourner dans les pays relevant de l’autorité de la France, du Royaume Uni ou des Pays-Bas. Aucune allocation ne sera versée à destination des autres provinces canadiennes.

– Dans le cadre des assurances santé et rapatriement, l’OQAJ prend en charge 70% des frais qui y sont reliés, et ce durant l’entièreté du séjour. Il est à noter que ce type d’assurance est d’ailleurs obligatoire pour tous les participants. Il s’agit-là de la seule assurance dont une partie des frais sont remboursés par l’Office.

– Pour plus d’informations: jeunesse

– Bourses de l’Office Québec Wallonie Bruxelles

Des bourses sont attribuées par l’OQWB dans le cadre des différents programmes. Ce financement comprend une bourse d’environ de 650 $ qui sera distribuée en trois versements, soit un premier de 450 $ avant le départ, un second de 100 $ dès l’arrivée à Bruxelles et un dernier de 50 $ au retour, suite à la remise du rapport de stage et du questionnaire d’évaluation. S’ajoutent à ce montant un service-conseil personnalisé, une assurance médicale et de responsabilité civile ainsi qu’une possibilité d’indemnité de transport au Québec pour les jeunes provenant des régions et qui doivent donc se rendre à Montréal pour prendre leur vol.

Des accords financiers entre l’OQWBJ et Emploi-Québec ou le Secrétariat à la jeunesse allouent des allocations supplémentaires dans le cadre de certains programmes: ainsi, une allocation hebdomadaire de 300 $ est attribuée aux candidats du programme d’insertion socioprofessionnelle, tandis que les participants au programme de sensibilisation à la culture entrepreneuriale recoivent un soutient financier pouvant s’élever jusqu’à 1 500$.

– Pour plus d’informations: Bruxelles

– Bourses dans le cadre d’un stage dans une organisation internationale gouvernementale

Dans le cadre du programme de stage au sein d’organisations internationales gouvernementales, le ministère des Relations internationales du Québec offre des allocations afin d’aider à couvrir les frais encourus. D’ailleurs, celles-ci peuvent s’élever à 15 000$ pour les stages d’une durée de six mois.

– Pour plus d’informations: gouvernementale

– Bourse du programme Etudiants pour le développement

L’ACDI accorde une contribution financière dans le cadre de ce programme de stages. Celle-ci peut atteindre jusqu’à 12 000$, dont 10 000 $ sont accordés aux frais de transport, de nourriture et d’hébergement tandis que 2 000 $ sont destinés aux frais encourus par les universités membres au niveau de l’encadrement et de l’administration des activités.

– Pour plus d’informations: développement

– Bourses d’aide à la mobilité du MELS

Dans le cas d’un bourse d’aide à la mobilité du ministère de l’Education, du Loisir et du Sport (MELS) du Québec. Cependant, la durée ne doit pas dépasser un maximum de deux séjours d’au moins deux mois chacun ainsi qu’une durée totale d’au plus huit mois. La bourse peut s’élever entre 750 $ et 1 000$ par mois, tout dépendemment de la destination. De plus, le programme de prêts et bourses du MELS continue de s’appliquer à l’étranger, s’ajoutant à la bourse de mobilité.

Le nombre de récipiendaires est limité et les bourses sont donc attribuées suite à une sélection des candidats, qui se fait par école ainsi que par faculté. Pour être admissible, il faut être inscrit à un programme de baccalauréat et avoir complété un minimum de trois trimestres universitaires.

– Pour plus d’informations: MELS

– Bourse pour stage international

Accordée dans le cadre de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation, une international est offerte aux étudiants de troisième cycle universitaire afin de contribuer au développement d’actions internationales des regroupements stratégiques, des centres de recherche ou des réseaux d’excellence. Ainsi, il est possible de bénéficier d’une aide à la mobilité d’environ 15 000$ pour des stages internationaux d’une durée d’au moins deux mois et n’excédant pas six mois.

– Pour plus d’informations: international

Autres bourses

Pour les autres bourses de stage pour la France, consultez aussi les bourses de stages des autres pays:

– (France)
– (Allemagne)
– (Italie)
– (Espagne)
– Uni)

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.