Recherche personnalisée
Partagez:
 

Étudiants handicapés dans les universités

Depuis quelques années, les responsables des établissements d’enseignement supérieur ont constaté une croissance du nombreux d’étudiants handicapés. Ces derniers ont

donc pour objectif d’améliorer l’accueil de ces étudiants, que ce soit en termes d’accessibilité à leurs établissements, mais également dans l’accompagnement pédagogique et dans la vie sur le campus.

Dans le cadre des Chartes universités/handicap et grandes écoles/handicap, les établissements qui les ont ratifiés s’engagent à améliorer l’accueil et l’accompagnement de ces étudiants particuliers.

Effectivement, ils s’engagent à mettre en place une structure d’accueil avec un responsable d’accueil attribué particulièrement aux étudiants handicapés. Les établissements doivent, également pour chaque étudiant concerné, élaborer le projet de formation personnalisée. Ces étudiants feront l’objet d’une attention particulière en termes de suivi tout au long de leurs études jusqu’à l’insertion professionnelle.

Si l’engagement est au niveau de la qualité de l’enseignement et de l’accueil, les établissements doivent également mettre en œuvre tous les moyens logistiques nécessaires pour accueillir ces étudiants.

Les universités permettant l’accueil de ces étudiants handicapés doivent également accentuer la communication auprès des collèges et lycées. Effectivement, il est important que dès le lycée les jeunes en difficulté soient informés de leurs possibilités d’accéder à l’enseignement supérieur malgré leur handicap.

L’insertion des étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur est également possible grâce à l’engagement financier de l’État. Effectivement, ce dernier verse 75 millions d’euros par an pour financer des aides individuelles telles que la transcription en braille ou l’assistance pédagogique. Cette enveloppe permet également de pallier aux frais de mise en place de dispositifs structurels tels que des logiciels spécifiques ou l’accès aux salles d’études particulières telles que les bibliothèques par exemple. L’État participe également à concurrence de 20 millions d’euros de crédit aux universités et au CROUS pour permettre l’accès de leurs locaux aux personnes handicapées.

Grâce au site internet Handi-U, les étudiants handicapés peuvent trouver un ensemble d’informations pertinentes sur l’accueil, mais également la vie universitaire qui leur est proposée dans les établissements pour les accueillir. Ils trouveront ainsi par ce site des informations telles que les coordonnées des responsables d’accueil, mais également les aides diverses qui leur sont proposées au sein des divers établissements. Par ce portail Internet ils auront également les différents liens pour s’informer sur l’accès à l’hébergement, à la restauration et toutes les adresses utiles nécessaires à leur vie d’étudiant.

Pour améliorer la condition des étudiants handicapés, la prestation compensatoire aux handicaps a été étendue aux étudiants handicapés de moins de 21 ans. Cette prestation est une aide calculée par les maisons départementales des personnels handicapés. Elle est calculée en fonction de l’handicap de l’étudiant, mais également de ses besoins. Cette dernière peut être complétée par d’une subvention proposée au niveau de chaque établissement d’enseignement supérieur. Effectivement, elle  permet à l’étudiant de disposer des aides personnalisées telles que l’attribution d’un tuteur, d’un interprète…

Grâce à toutes ces mesures, l’enseignement supérieur est totalement accessible aux étudiants handicapés. Il est important de rappeler que l’intégration des étudiants dans l’enseignement supérieur ne s’arrête pas au cursus de formation, mais jusqu’à l’intégration dans le milieu professionnel.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.