Recherche personnalisée
Partagez:
 

Comment choisir une filière vous assurant un emploi à la fin de votre cursus?

Certains parlent de filières anticrise, d’autres de filières porteuses d’emplois. Mais quelles sont ces filières qui permettent à nos

jeunes diplômés de trouver facilement un emploi avec des frais de scolarité élevée ?

Lorsque l’on parle de filières rentables, on compare le coût de ce cursus avec son taux de placement après l’obtention du diplôme.

Dans ces filières, on retrouve les domaines d’études principaux.

Le premier domaine concerne la comptabilité qui est dispensée par le système public qui a des frais de scolarité minime. Cette filière offre des débouchés pour les diplômés d’un bac+2 à  bac+5 en comptabilité. Ainsi, vous pouvez débuter votre formation comptable par un BTS comptabilité et gestion des organisations qui se dispensent dans les lycées publics et donc sans frais de scolarité ou à un DUT de gestion des entreprises et des administrations dont le coût annuel de cette formation n’excède pas les 200 €.

Vous pouvez également envisager une formation supérieure en préparant un master comptabilité contrôle audit dont les frais de scolarité ne dépassent pas 250 € par an. À l’issue de cette formation, vous pouvez obtenir le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion.

On constate qu’un diplômé bac+3 en comptabilité trouve facilement un poste de comptable au sein des entreprises avec un salaire net d’environ 1 700 € dès son embauche.

Le deuxième domaine concerne les formations en droit et en justice. Ce domaine offre de nouveaux débouchés. Si l’on parle de rapport qualité-prix, ces études sont souvent une valeur sûre, car les frais de scolarité en fonction du niveau d’études sont entre 150 € à 250 € avec un taux de placement à l’issue de leur cursus est important. C’est ce que l’on constate par exemple pour les diplômés en droit fiscal, en droit des assurances, en droit immobilier ou en droit du patrimoine. Effectivement, ces secteurs actuellement ne connaissent en aucun cas la crise de l’emploi.

Pour ce qui est du domaine de la gestion, on constate que les études les plus rentables sont celles suivies en IAE (Institut d’Administration des Entreprises). Ces écoles sont effectivement moins onéreuses que les écoles de commerce. Elle permet de préparer des diplômes offrant le même taux de placement que les écoles de commerce. Les rémunérations des jeunes diplômés sont équivalentes entre ceux issus IAE et ceux issus des écoles de commerce.

Il est à noter que les salaires sont plus importants dans les filières de la finance que dans celles de la communication ou des ressources humaines.

Au niveau des formations dans le domaine industriel, il est conseillé aux étudiants de s’orienter vers des écoles d’ingénieurs publics. Effectivement, l’industrie française embauche toujours de jeunes diplômés avec des salaires intéressants. Les embauches se font entre autres dans l’aéronautique, l’énergie, les transports le secteur pharmaceutique par exemple. Pour ces écoles, il faut envisager des frais de scolarité de 600 € par an.

Dans le domaine de l’informatique, vous pouvez envisager une formation bac+2 dès l’obtention de votre baccalauréat. Effectivement, que c’est pour un DUT informatique ou réseau et télécommunication ou pour un BTS un informatique et réseaux ou informatique de gestion, la possibilité d’embauche est nombreuse sur le marché du travail actuel. De plus, ces études sont réalisées en service public et donc peu onéreux. Si vous souhaitez continuer vos études après votre bac +2 vous pouvez vous orienter vers des formations universitaires. Effectivement, les diplômés de MIAGE sont relativement convoités par les entreprises. C’est, également le cas pour les autres masters proposés en informatique.

Le dernier domaine sera celui de la santé. Actuellement, l’orthophonie est un cursus permettant de trouver un travail rapidement après l’obtention du diplôme. Ce cursus est plus court que ceux de la médecine ou de la pharmacie. Le futur diplômé en orthophonie passe par une première année en classe préparatoire privée pour se présenter au concours. Il faut compter une moyenne de 1500 € pour cette année de préparation. Ensuite, le cursus se réalise en université pendant quatre années avec un coût annuel des frais de scolarité d’environ 500 €.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.