Recherche personnalisée
Partagez:
 

Les jeunes diplômés et le marché du travail

À la rentrée 2012, de nombreuses analyses du taux de placement des nouveaux diplômés sont parues. Ces dernières ont été réalisées

à la fin du premier semestre 2012. Cela concerne donc les étudiants ayant reçu leur diplôme en 2011. Le constat semble être identique. Les 2/3 de ces jeunes diplômés ont obtenu un emploi depuis l’obtention de leurs diplômes. Toutefois, pour certains d’entre eux, ils ont occupé des emplois ne correspondant pas à leur qualification en attendant de trouver le poste idéal. Les résultats de ces enquêtes sont inquiétants.

Ce constat est également annoncé par l’Association pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés (Afij). Cette association a vu le jour en 1994. Elle a pour mission d’accompagner les diplômés sur le marché du travail et donc dans la recherche d’un emploi. Cette association est en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur, mais également avec Pôle Emploi.
L’étude menée par Afij a été réalisée auprès de 1065 jeunes inscrits titulaires d’un diplôme de niveau bac + 2 au minimum au sein de l’association.

La recherche d’un emploi lorsque l’on sort de l’école avec son diplôme en poche est fastidieuse. Dans la conjoncture, trouver un emploi durable dès l’obtention de sa qualification n’est pas simple et facile. 
42 % des jeunes diplômés entrés dans le monde du travail ont obtenu des emplois avec des contrats limités dans le temps. On constate que ces derniers ont été recrutés en CDD ou dans le cadre de mission d’intérim de moins de 6 mois. L’AFIJ constate que ces jeunes diplômés alternent des périodes de travail avec des périodes de chômage.
Effectivement, l’étude de l’AFIJ montre que sur les 60 % des jeunes ayant travaillé quelques mois après l’obtention de leur diplôme, seulement 43 % ont encore un emploi en ce printemps 2012.  
Seulement 44 % des jeunes diplômés sans emploi en avril 2012, soit 57 % de la population étudiée, ont trouvé un CDD après l’obtention de leur diplôme. Ces contrats ont eu, pour 56 % des cas, une durée de 3 mois uniquement. Cela montre la précarité de ces premiers emplois qui sont souvent des jobs « alimentaires » en attendant le bon poste dans 61 % des cas.

Ce constat est donc alarmant. Mais, le taux d’insertion professionnelle des jeunes diplômés n’est pas égal entre les différentes filières professionnelles et les niveaux d’études.

Vous pouvez consulter le site de l’AFIJ à l’adresse www.afij.org pour être informé sur l’insertion professionnelle et sur les démarches à effectuer. 
Cette association met à la disposition un service permettant de consulter les offres d’emplois.
Vous avez également de nombreuses rubriques pour vous informer sur les orientations professionnelles à suivre pour mieux réussir votre insertion. Cette association vous propose également de vous mettre en relation avec des recruteurs.
De plus, le site vous offre la possibilité de dialoguer avec des jeunes diplômés grâce à son chat en ligne. Le site a également une rubrique actualités qui informe régulièrement des nouveautés en termes d’emplois, mais également des forums ou colloques qui peuvent être intéressants dans la recherche d’un emploi.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.