Recherche personnalisée
Partagez:
 

Orientation scolaire et professionnelle

Il arrive souvent dans la vie que l’on fasse face à des choix qui nous mènent sur de nouveaux chemins.

Surtout lorsqu’il s’agit de notre future carrière, nous voudrions faire le bon choix. Voilà pourquoi il est primordial de bien se renseigner pour nous aider à nous orienter.

Vous vous questionnez sur la carrière et la formation qui vous conviendrait le mieux? Dans ce cas, la première chose à faire serait de prendre rendez-vous avec le conseiller en orientation de votre établissement scolaire. Ce dernier pourra répondre à vos questions concernant les carrières qui vous intéressent ainsi que sur les différentes possibilités de formation associées à chacune. Il pourra même vous référer des livres susceptibles de vous éclairer dans votre orientation.

Bien choisir sa carrière

Il n’y a pas vraiment de recette miracle pour vous faire connaitre le métier qui vous convient. Le mieux est de cerner vos intérêts. Par exemple, préférez-vous travailler à l’extérieur ou à l’intérieur? Si vous répondez que vous aimez mieux être à l’extérieur, vous pouvez déjà rayer les carrières au bureau, car vous risquez de ne pas vous sentir à votre place dans ce genre d’emploi. Vous pouvez donc y aller ainsi en vous questionnant sur vos préférences au niveau des conditions de travail. Cette méthode est généralement assez efficace, puisqu’elle permet de voir si le domaine qui nous intéresse comprend des taches et des responsabilités quotidiennes auquelles nous pouvons faire face. Vous éliminerez ainsi sans doute déjà une bonne partie de possibilités de carrière.

Sinon, vous pouvez toujours tenter quelques-uns des tests d’orientation disponnible sur Internet.

Dressez aussi une liste de vos compétences. Quelles sont vos forces? Celles-ci peuvent très bien vous aider à y voir plus clair dans votre choix de carrière. Quoi qu’il est possible d’apprendre certaines compétences en lien avec notre profession tout au long de nos études, il est utile et même assez important d’avoir certaines habilités de base. Ainsi, si vous avez de la difficulté à tolérer le sang, le métier d’infirmière ou de médecin n’est probablement pas fait pour vous.

De plus, non seulement il faut connaitre ses intérêts et ses compétences, mais il faut aussi bien se renseigner sur les emplois des domaines qui nous attirent. Il est donc conseillé de lire des documents sur ceux-ci afin de nous éclairer et ainsi faciliter votre décision. Il se peut aussi que la vision que vous aviez d’un métier soit en fair romancé et que, en vous informant davantage, vous vous rendez compte que ce n’est en fait pas aussi intéressant que ca en avait l’air. Même, il est bon de s’informer sur le milieu de travail, le salaire, ainsi que le genre d’horraire susceptible de nous attendre si nous empruntons telle ou telle voie. Pour cela, il est souvent intéressant de prendre contact avec quelqu’un déjà dans le métier ou de se trouver un emploi à temps partiel ou d’été dans ce domaine afin de confirmer vos doutes ou vos appréhensions. Les activités parascolaires et le bénévolat sont autant d’autres possibilités à saisir.

Certains conseillers en orientation vont même proposer aux étudiants indécis ou incertains de choisir, parmi les professions retenues, celle qui offre la plus grande polyvalence, donc celle qui fournie le plus de compétences que l’on peut éventuellement transférer à d’autres postes ou secteurs d’activité. Une formation qui vous ouvre plusieurs portes différentes sur le marché du travail peut donc s’avérer bénéfique.

N’oubliez pas qu’une carrière est aussi et avant tout un style de vie. A vous de voir laquelle correspond le mieux à celui que vous voulez avoir.

Ou trouver les informations sur les métiers?

* A la bibliothèque
* Sur Internet
* Au centre d’orientation ou d’information scolaire de notre école
* Lors de journées carrières (informez-vous si votre établissement scolaire en offre)
* Lors des journées portes ouvertes dans les écoles de formation
* Dans la section «carière- des librairies
* En prenant contact avec quelqu’un du métier

Et après?

Vous avez finalement choisi une profession qui vous intéresse? Félicitation. Voici ce qui vous reste à faire:

* Informez-vous sur le métier choisi en consultant de la documentation, un conseiller en orientation ou des gens qui exercent déjà ce métier.

* Renseignez-vous sur la formation nécessaire: quel parcourt est-il préférable d’emprunter? Quels établissement offrent la formation? Le programme est-il contingenté? De plus, il est conseillé d’avoir un plan B en cas d’échec.

* Cherchez à confirmer votre orientation, soit en participant à des activités parascolaires en lien avec les compétences requises à la profession, soit en trouvant un emploi étudiant ou d’été dans ce domaine, ou bien en consultant un conseiller en orientation. Les loisirs et le bénévolat sont aussi des options à considérer.

Envie de changer?

Evidemment, il arrive parfois que l’on soit tenté de changer de formation en cours de route. Il se peut aussi que notre chois de carrière n’était pas encore déterminé et que, une fois votre décision finale prise, vous remarquez que vous n’êtes pas dans le bon programme d’études. Cependant, avant de changer de programme de formation, il est important de cerner ces raisons avant de prendre la bonne décision, car, dans certains cas, changer n’est pas toujours la meilleures option.

Cinq mauvaises raisons de changer

1) Certaines particularités de votre programme vous déplaisent. Il se peut que certains cours de votre formation ne vous intéressent pas ou ne répondent pas à vos attentes. Par contre, souvenez-vous que les études permettent l’exploration des divers facettes du domaine dans lequel vous avez choisi d’étudier. Vos études ont pour but de vous préparer aux différentes voies en lien avec votre domaine et que vous avez la possibilité de prendre. L’important est l’objectif final, soit le choix entre une des ces voies. De plus, changer de programme uniquement parce que nous détestons un ou des professeurs est également une mauvaise idée, car il est tout à fait possible de tomber sur un autre professeur que nous détesterons tout autant, et ce dans n’importe quel domaine.

2) Vous manquez de confiance en vous. Même si vous croyez que les autres étudiants sont meilleurs que vous, il est important de ne pas se laisser déconcentrer par leurs performances et de penser à vous. Vous aimez votre domaine? Voilà ce qui compte. La détermination ouvre bien des portes, et il ne faut surtout pas laisser vos incertitudes prendre le dessus.

3) Les perspectives d’avenir sont mauvaises. Il est certain qu’il peut être décourageant de constater que les perspectives d’avenir sont plutôt mauvaise dans son domaine d’études, mais il ne faut pas pour autant se décourager. Les experts affirment que, si il possède suffisamment de détermination, un élève trouvera le moyen de faire sa place. L’important est de garder confiance en soit et de croire en ses rêves.

4) Vous n’avez pas toutes les compétences nécessaires. Il est normal, lorsque l’on débute un apprentissage quelconque, de ne pas avoir toutes les compétences requises pour réussir. En effet, il faut apprendre à les développer, et il en est de même pour les études. Vous êtes là pour apprendre à maitriser les habiletés nécessaires à votre future carrière.

5) Votre stage vous déplait. D’abord, il est important de cerner les raisons pour lesquelles votre stage vous décoit. Est-ce à cause de votre patron, des employés, du climat de travail ou des conditions? Les taches qui vous sont données correspondent-elles à ce que vous vous attendiez qu’elles soit? Il est possible que l’entreprise à l’intérieur de laquelle vous faites votre stage ne correspond pas à vos besoins. Tenter plutôt un autre stage ailleurs, pour une autre entreprise.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.