Recherche personnalisée
Partagez:
 

Étudier le droit

À l’issue de leur classe de terminale et après l’obtention de leur baccalauréat, de nombreux jeunes choisissent les études de

droit. Avec la formation proposée dans cette filière, de nombreuses orientations professionnelles peuvent être envisagées. Ce cursus permet d’exercer des métiers en lien avec le juridique, mais pas uniquement.

Si vous êtes intéressé par les professions juridiques ou judiciaires, les études de droit sont dans ce cas incontournables. Ces formations sont dispensé uniquement dans les universités de droit jusqu’à la réforme LMD (Licence-Master-Doctorat). À cette date, les études de droit peuvent également être suivies dans les établissements privés et publics ayant l’accréditation de l’État.

Les formations en droit sont regroupées en plusieurs cursus. Le premier est nommé « cursus Licence-Master-Doctorat » et le deuxième « DUT Carrières juridiques ». Ce dernier est une formation sur 2 ans.

Le « DUT Carrières juridiques » est un enseignement permettant de devenir en deux années, un assistant juridique.  Un assistant juridique travaille directement avec des avocats ou des notaires, mais également au sein d’une entreprise.

Les étudiants suivant la formation de licence et master en droit ont plus de possibilités en termes de carrières professionnelles. Effectivement, ils peuvent envisager un des métiers de la magistrature, mais également les professions de notaire ou d’avocat.

Les trois premières années du cursus Licence-Master-Doctorat permettent aux étudiants d’être formés aux connaissances juridiques et générales. Le contenu de la formation dispensée pendant ces trois années est quasiment identique d’un établissement à l’autre. On trouve dans les matières abordées : l’histoire du droit, la terminologie juridique, le droit civil, le droit constitutionnel, le droit pénal et le droit des affaires. Des matières optionnelles peuvent être proposées aux étudiants comme l’économie, la gestion, les relations internationales ou l’histoire des institutions. À l’issue de ces trois années, ils obtiendront une licence.

À l’issue de cette licence, le cursus se poursuit en master. Au cours de la première année, les élèves de ces cursus peuvent choisir une mention qui déterminera leur spécialisation de deuxième année de master.

En fonction de cette mention, ils pourront prétendre aux métiers du droit.

Les différents métiers accessibles avec une formation de droit sont répertoriés en plusieurs catégories.

Effectivement, les diplômés en droit, en fonction du cursus choisi, peuvent prétendre aux professions juridiques règlementées comme le métier d’avocat, de notaire ou d’huissier de justice par exemple. Ils peuvent également convoiter une fonction publique comme le métier de magistrat, de commissaire de police ou d’inspecteur des impôts. Certains de ces métiers nécessiteront des formations complémentaires pour accéder à ces emplois. C’est le cas entre autres de la fonction de magistrat ou de notaire. Les autres professions ouvertes aux titulaires de diplôme de droit sont les métiers d’expert judiciaire ou de juriste d’entreprise par exemple. Il existe de nombreux métiers à la portée de ces étudiants en droit.

Ces derniers peuvent également envisager des métiers de l’enseignement après l’obtention d’une agrégation en droit.

Les études en droit ouvrent également des possibilités dans d’autres domaines professionnels.

Des métiers dans le domaine de la gestion, de l’administration, du commerce, de la finance sont également accessibles avec ce cursus.

 
Partagez

1 Commentaire le Étudier le droit

  1. dois je reperendre à zero si j’ai une licence en finance avant de préparer une licence en droit?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.