Recherche personnalisée
Partagez:
 

Structure de la langue chinoise

Le chinois comprend plusieurs dialectes différents: le plus courant étant le mandarin. C’est généralement à ce

dialecte que l’on fait référence lorsque l’on parle de la langue chinoise, quoique le cantonais soit aussi une langue chinoise bien connue. Puisqu’il s’agit d’une langue orientale, il est intéressant de noter les différences notables avec les langues occidentales.

L’orthographe

Contrairement aux langues occidentales, le chinois de se base pas sur un alphabet pour l’écriture des mots, mais sur des caractères logographiques, aussi appelés «sinogrammes- ou «hanzi». Ces caractères ne sont pas des lettres: en fait, ils représentent surtout (sauf exceptions) un concept, une idée ou un objet. De nos jours, on compte généralement 6 500 caractères pour la forme simplifiée, et 13 500 pour la forme traditionnelle.

Les caractères simplifiés sont utilisés en Chine et à Singapour. Cependant, certains pays tels que Taiwan ainsi que d’autres communautés chinoises d’outre-mer utilisent encore les caractères traditionnels.

Prononciation

»Le piyin

Depuis 1958, il est possible de transcrire phonétiquement le chinois. Cet alphabet phonétique, le «pinyin», qui signifie «épeler les sons- en mandarin, est basé sur la transcription en écriture latine, ce qui est souvent pratique pour les étrangers qui désirent faire l’apprentissage du chinois, et il est même utilisé en Chine pour faciliter l’apprentissage des caractères chinois aux enfants.

Pour ce qui est de la prononciation du madarin, il est important de noter que cette langue comprend quatre tons, soit le ton haut, le ton montant, le ton descendant légèrement puis remontant ainsi que le ton descendant et bref. Ces différents tons sont respectivement représentés en piyin par le macron (ˉ), l’accent aigu (ˊ), le caron (ˇ) et par l’accent grave (`).

En piyin, on note aussi la présence de 6 voyelles (a, o, e, i, u et u) ainsi que de 8 consonnes (b, p, m, f, d, t, n et l).

Grammaire

Le chinois est une langue monosyllabique et tonale. Au niveau grammatical, les mots ne changent pas selon leur rôle dans la phrase, et on n’y ajout pas de suffixe. Elle ne comprend donc pas de flexion, contrairement au latin et au anglais. Il existe cependant des exceptions.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2021 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.