Recherche personnalisée
Partagez:
 

La préparation à un échange étudiant

Un échange étudiant demande à l’étudiant une certaine préparation portant sur plusieurs aspects avant le voyage. Il

est d’ailleurs conseillé de s’y prendre d’1 an à 6 mois d’avance.

Choisir l’organisme et le programme d’échange

Il s’agit de la première question à élucider, car il faut savoir qu’un échange étudiant peut s’organiser à travers un organisme international ou une école. Il faut voir lequel des deux choix s’avère être le mieux adaptés à ses besoins et à ses attentes.

S’informer sur l’école et le pays d’accueil

Il faut aussi s’informer sur le pays de destination. Cette étape est primordiale, puisqu’il est toujours utile de s’informer sur le mode de vie et la culture du pays convoité afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour ce qui est de l’information à trouver, celle-ci peut varier selon les pays: taux de change, cout de la vie, rabais étudiants, système de transport, etc. Par contre, peu importe la destination, il est important de s’informer sur les étudiants.

Si l’échange est effectué dans le cadre de la poursuite d’études, alors l’étudiant doit aussi s’informer sur l’école de destination. Offre-t-elle le même programme que celui pour lequel l’étudiant est actuellement inscrit? Sinon, un programme similaire est-il offert pour lequel des crédits peuvent être accordés? Quels sont les cours qui peuvent être crédités? Pour cela, il est bon de s’informer auprès de son responsable de programme.

S’informer sur les bourses d’études

Généralement, les étudiants peuvent bénéficier de bourses et au moyen de les obtenir.

Préparer un dossier de candidature

Certaines organisations ou écoles peuvent demander à l’étudiant de préparer un dossier de candidature, afin de vérifier si l’étudiant correspond aux critères nécessaires au programme d’échange. Un dossier de candidature doit contenir les éléments suivants:

– Une copie imprimée du formulaire de demande de participation remplis et signé, qui se trouve généralement en ligne;

– Le formulaire-maison de l’établissement d’accueil, le cas échéant, car certaines universités d’accueil peuvent le demander;

– Une copie de son passeport, qui doit être valide;

– Une copie officielle du relevé de notes de son établissement, avec le sceau du registrariat. L’étudiant peut avoir à le demander au registrariat même, moyennant certains frais;

– Une lettre de motivation, destiné à l’université d’accueil, expliquant les raisons pour lesquelles l’étudiant participe à ce programme d’échanges ainsi que les objectifs de la formation suivie. Il faut cependant la rédiger dans la langue de l’établissement d’accueil;

– Pour les universités qui ne sont pas de la même langues que le candidat, ce dernier doit aussi remettre un document attestant de son niveau de maitrise de langue. Il peut s’agir d’une lettre d’un évaluateur de l’université d’origine ou d’une copie du résultat obtenu à un examen de langue;

– Une lettre de recommandation, soit d’un professeur ou d’un responsable des échanges de son programme de son établissement d’origine;

– Un document d’approbation du choix de cours, afin de s’assurer que ces derniers seront crédités au retour de l’étudiant. Il doit être signé par le responsable des échanges de son établissement d’origine;

– Une description des cours suivis dans son université d’origine au moment de partir en échange. Cette description doit être prise dans les annuaires de l’université d’origine et, le cas échéant, traduite dans la langue de l’établissement d’accueil.

D’ailleurs, il est fortement recommandé de rédiger tous les documents ci-dessus dans la langue de l’établissement d’accueil afin que les personnes qui étudieront cette demande puissent être en mesure d’évaluer le dossier de candidature.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2021 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.