Recherche personnalisée
Partagez:
 

Lorsque les régions sont impliquées dans l’enseignement supérieur et la recherche

Qu’est-ce qui motive certaines régions à miser sur l’enseignement supérieur et la recherche ?

Les observateurs ont constaté que depuis 2004, les régions participent au financement de l’enseignement supérieur et de la recherche. D’après les chiffres annoncés par l’association des régions de France, la participation de ces dernières est estimée à près de 853 millions d’euros pour les 27 régions métropolitaines. On note également que ces financements ont considérablement augmenté depuis 2007.

Mais comment sont répartis ces financements ? Dans un premier temps, on constate que 57 % des 850 millions d’euros ont été investis dans la recherche et l’innovation. Cela implique que l’enseignement supérieur a reçu quant à lui environ 367 millions d’euros.

On constate une disparité de la participation d’une région à l’autre. Certaines régions investissent plus dans l’enseignement supérieur que d’autres. C’est le cas entre autres des régions Basse-Normandie, Bourgogne, Limousin et Nord-Pas-de-Calais.

Ainsi, on peut constater que ces quatre régions sont les plus généreuses pour leurs étudiants. Ainsi, la Basse-Normandie verse pour chaque étudiant 516 €. La région Bourgogne quant à elle, verse 456 €. Le Limousin participe à concurrence de 401 € par étudiant et le Nord-Pas-de-Calais pour 329 € par étudiant.

D’autres régions feront davantage un effort financier pour la recherche. C’est le cas entre autres de la région Champagne-Ardenne, Basse-Normandie, Bourgogne, Aquitaine et la région Centre.

Ainsi, la région Champagne Ardenne participe à concurrence de 42 410 € par chercheur, contre 18 675 € pour la Basse-Normandie, 18 190 € pour la Bourgogne, 16 959 € pour l’Aquitaine et 14 000 € pour la région Centre.

Quelles sont les motivations des régions pour participer à ce financement ?

Ce qui motive principalement les régions à investir dans l’enseignement supérieur et la recherche est le fait d’accroître leur compétitivité économique. C’est également un moyen de diversifier économiquement leurs ressources. En permettant à des chercheurs de s’installer grâce à des entreprises innovantes, les régions permettent ainsi de nouveaux débouchés en termes d’emplois.

Le financement de la recherche a aussi pour objectif de développer des alliances entre eux et les acteurs publics et privés.

Pour certaines régions, c’est un moyen pour motiver et d’attirer de nouveaux chercheurs et ainsi développer de nouveaux pôles de compétence.

Si les régions investissent dans l’enseignement supérieur, c’est pour elle un moyen de conserver les jeunes qui peuvent être attirés par toute autre raison pour poursuivre leur cursus.

Cela est également un moyen d’aider à la réussite étudiante, d’améliorer les conditions de ces derniers.

À l’heure de l’indépendance financière des universités, le fait que les régions participent de plus en plus à l’enseignement et à la recherche est un atout non négligeable. Cela permet aux universités de se sentir impliqué dans la vie économique de la région et ainsi de revoir peut-être ses orientations.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.