Recherche personnalisée
Partagez:
 

Certidicat de capacité d’orthophoniste

Description du programme

L’Université Victor Segalen (Bordeaux 2) offre un certificat de capacité d’orthophoniste, dont la formation est

d’une durée de 4 ans et correspond à un Bac+3. Ce certificat est rattaché à l’unité de formation et de recherche (URF) des sciences médicales.

Conditions d’admission

L’étudiant doit faire parvenir son dossier d’inscription par Internet (et non pas par courrier) sur le site de l’université (www.u-bordeaux2.fr) entre la fin novembre et la mi-janvier. Le niveau de scolarité requis pour être admis à cette certification est un baccalauréat.

– Note: Il est important de noter que l’étudiant candidat devra préalablement passer le concours d’entrée avant d’être admis (plus d’information à ce sujet en bas de page).

Contenu de la formation

Voici une liste des 24 modules au programme, ainsi que le nombre de stage pour chaque année d’étude. Il est cependant à noter que les stages sont d’une durée d’une demie journée et sont répartis sur 3 domaines, soit la surdité, l’aphasie et la rééducation des troubles du langage.

1ère année:

– Langage
– Psychologie
– Psychopédagogie et système scolaire
– Introduction à la pathologie
– Système nerveux
– Physique
– Phonation
– Audition ORL
– Audimétrie infantile

– 3 stages

2e année

– Tests du langage
– Langage oral, langage écrit
– Pathologie et rééducation du langage oral
– Pathologie et rééducation vocale
– Surdité
– Psychiatrie (adulte)
– Psychomotricité
– Education précoce, handicap
– Bégaiement
– Aphasie et neuropsychologie

– Hors module:
– Régulation inter-individuelle
– Méthodologie

– 4 stages

3e année

– Aphasie et neuropsychologie
– Pathologie et rééducation du langage oral
– Déglutition – Rhinolalies – Rééducation tubaire
– Psychiatrie (enfant)
– Pathologie et rééducation du langage écrit
– Prise en charge de l’enfant sourd

– Hors module:
– Régulation inter-individuelle
– Méthodologie (en vue du mémoire de recherche)

– 2 stages

4e année

– Législation, déontologie, synthèse

– 2 stages

Le concours d’entrée

Le concours se divise en deux types d’épreuves, soit les épreuves écrites et les épreuves orales. Cependant, les épreuves écrites se divisent elles-même en deux parties, soit les épreuves de pré-admissibilité et les épreuves d’admissibilité. Il est à noter que seuls les 160 meilleurs candidats seront retenus pour passer à la prochaine étape d’admissibilité. Pour ce qui est des examens oraux, seuls les 50 mailleurs candidats seront retenus. Au final de ce processus de sélection, uniquement 30 étudiants seront acceptés et admis au programme d’orthophonie.

– Les épreuves écrites (pré-admissibilité)

– Test de langage
– Epreuve d’orthographe (repérer les erreurs d’orthographe)
– Epreuve d’orthographe (repérer et corriger les erreurs d’orthographe d’un texte)

– Les épreuves écrites (admissibilité)

– Analyses logiques et grammaticales
– Epreuves sur texte (résumé et discussion)

– Epreuves orales

– Audiogramme
– Examen de la vue
– Aptitudes phono-articulatoires, rythmiques, expression graphique et expression orale
– Entretien psychologique
– Entretien général

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.