Recherche personnalisée
Partagez:
 

Après les études

Vous avez finalement terminé vos études? Félicitations! Mais, maintenant que vous avez votre diplôme en poche, il vous reste à

trouver l’emploi de rêve pour lequel vous avez passé toutes ces années à étudier. Pour certain, il peut êgtre stressant de quitter le statut d’étudiant pour ensuite faire face au monde nouveau que constitut le marché du travail. Voici quelques repères et conseils pour faciliter cette transition.

Le temps de foncer

Les études sont finies, il est grand temps de faire sa place et de foncer vers la carrière de notre choix. Le pire est de rester inactif. Evidemment qu’il faut foncer, mais intelligemment.

Plusieurs attendent à tord la fin de leurs études avant de se chercher un emploi relié à leur future carrière. Pourtant, les occasions à saisir durant votre formation peuvent s’avérer très utiles, puisque vous en profitez pour forger votre expérience. En effet, l’environnement scolaire vous ouvre parfois des portes insoupconnées vers l’emploi de vos rêves, que ce soit à travers les activités parascolaires (journal étudiant, radio étudiante, l’association étudiante, etc.), des possibilités de stage ou d’autres activités de bénévolat. Profitez des ressources qui vous sont disponnibles durant vos études, car une fois votre diplôme en main, vous ne les aurez plus et vous devrez alors vous débrouiller par vous-même. De plus, il est reconnu que les stages durant les études ouvrent souvent des portes à des postes plus importants et intéressants dans la compagnie choisie.

Cerner ce qui nous intéresse

Il est important, avant d’entreprendre des démarches, de cerner ce que l’on veut vraiment, ce qui nous intéresse. Quel genre d’emploi souhaitons-nous décrocher avec notre diplôme? Il est aussi fortement suggéré de se renseigner au préalable sur les débouchés qu’offrent notre domaine d’études. C’est bien beau d’étudier dans ce que l’on aime, mais si tout ce que l’on réussit à trouver comme carrière est celle que l’on avait avant d’entreprendre nos études, cela n’aura rien donné et on aura travaillé pour rien.

Par contre, pour ce qui est des débouchés, les nouvelles sont assez bonnes, et ce pour la grande majorité des secteurs: les «baby boomers- partant à la retraite bientôt, plusieurs postes devraient se libérer d’ici quelques années.

Commencer à tisser sa toile

Il est aussi fortement conseiller de débuter à se former un réseau de connaissance dans le domaine que l’on convoite. Plusieurs étudiants ne sont pas toujours très à l’aise avec cette idée car ils ont l’impression de quémander. Pourtant, cela peut se faire plus naturellement que ce que l’on pourrait penser. Interroger les membres de votre famille, vos amis, votre entourage: connaissent-ils quelqu’un en lien avec votre future carrière? Le monde est parfois bien petit. Par ailleurs, le fait de s’impliquer dans la vie étudiante, de participer à des colloques, des réunions ou des concours peut vous aider à faire votre place et à créer des liens avec des gens influents qui pourraient éventuellement vous être utile quand le temps viendra de vous trouver un emploi. Il peut être aussi très intéressant de participer aux journées carrière organisées par notre établissement d’études: c’est souvent un bon moyen de créer des contacts et de cibler des employeurs intéressants.

Mettre toutes les chances de son côté

1) S’inscrire au service de placement de son établissement scolaire, qui offre la possibilité de vous éclairer dans votre choix d’orientation professionnelle, en plus de donner des ressources d’aide à la rédaction d’un CV ainsi que des conseils pour réussir vos entrevues. De plus, les employeurs qui font affaire à ce service pour recruter du nouveau personnel sont souvent prêts à accepter les candidats sans expérience de travail dans leur domaine.

2) Fréquenter les journées carrières, ainsi que toute activitée reliée à son domaine: lancements, coktails, cinq à sept, concours… Ces occasions sont parfaites pour se faire des contacts.

3) S’offrir pour un stage dans un entreprise qui nous intéresse. Non seulement on acquiert de l’expérience de travail, mais on crée des liens et on peut découvrir d’autres offres d’emploi beacoup plus alléchantes à l’intérieur de cette même entreprise. Autrement dit, on fait ca place!

4) Rester à l’affut de ce qui se passe dans son domaine, soit en participant à des colloques ou en s’abonnant à des revues spécialisées.

5) Commencer à se construire un réseau de connaissances dans notre domaine.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2021 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.