Recherche personnalisée
Partagez:
 

Être administrateur civil

Qu’est-ce qu’un administrateur civil ?

Ce professionnel est au service de l’État. Il a pour mission de faire appliquer la politique

du gouvernement. Il peut être amené à préparer des projets de loi ou à gérer et mettre en place des actions de l’État.

L’administrateur civil exerce dans les ministères et les services de l’État ou en région. Il a pour mission de traduire les orientations politiques du gouvernement. En fonction du poste qu’il occupe, sa mission peut être différente. Effectivement, s’il est amené à rédiger des projets de loi ou des règlements, il présente les objectifs de ce projet devant le Parlement en argumentant ce dernier. Dans le cas d’une mission au sein d’un ministère, il est chargé de mettre en place les programmes et les budgets nécessaires à l’action de l’État. Au niveau régional, la principale mission de l’administrateur civil est d’assister le préfet dans toutes les actions en lien avec le gouvernement. Il travaillera ainsi avec les services suivants : la police, le trésor public, la protection judiciaire de la jeunesse, l’environnement ou les affaires culturelles. Cette profession nécessite de nombreuses connaissances. Effectivement, au cours de sa carrière professionnelle, il peut-être amenée dans le cadre de ses missions à faire du droit, de l’économie, des finances et de la politique. C’est un métier très prenant. La charge de travail est importante.

Pour être un bon administrateur civil, vous devez être perspicace. Effectivement, au cours de ses missions, ce professionnel peut être amené à collecter un certain nombre de données qu’il doit synthétiser afin de rédiger des rapports clairs et concis. Vu l’étendue des domaines dans lequel peut intervenir un administrateur civil, ce dernier doit pouvoir s’adapter rapidement à toute nouvelle situation. Il doit également se tenir informé de l’activité en permanence. La diplomatie est également une qualité indispensable pour ce métier, car c’est un métier de contact. Ses hautes responsabilités ainsi que sa position vis-à-vis de l’État nécessitent de la part de ce professionnel une certaine réserve et beaucoup de tact. L’administrateur civil est souvent à la tête d’une équipe qu’il doit diriger et animée pour mener à bien ses missions.

Le cursus de formation pour redevenir administrateur public est réalisé à l’École Nationale d’Administration sur deux ans avec des stages. Pour prétendre à cette formation, vous devez être titulaires d’une licence ou titulaire d’un diplôme d’une école spécifique. L’accès à cette formation est sanctionné par un concours de recrutement. Il faut être âgé de moins de 28 ans. Les places sont très convoitées. Le concours est ouvert aux candidats de nationalité française ou ressortissants des états membres de la communauté européenne. Les épreuves de sélection sont le droit, les sciences politiques, les sciences économiques et la gestion. Il est exigé des candidats d’avoir une très bonne culture générale.

Une fois diplômé, l’étudiant exercera son métier d’administrateur civil dans un des choix émis lors de la formation.

Quelle est l’évolution de carrière d’un administrateur civil ?

Après quelques années d’expérience en tant qu’administrateur civil, le poste de chef de bureau peut être envisagé. Cette évolution de carrière vous permet d’acquérir également de nouvelles responsabilités plus importantes. La dernière évolution possible de carrière est le poste de directeur. Dans ce cas, pour postuler, il sera impératif d’avoir exercé des responsabilités hors de l’administration centrale.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.