Recherche personnalisée
Partagez:
 

Êtes-vous prêt pour la faculté ?

À l’heure de la rentrée universitaire,  semblez-vous être prêt pour cette nouvelle année ?

Vous venez d’obtenir votre baccalauréat et vous êtes inscrit dans l’université de votre choix.

Quel que soit le cursus que vous avez choisi, l’enseignement supérieur demande des acquis au sens général du terme comme une parfaite maîtrise de la langue et une prise de note efficace.

Concernant les lacunes en orthographe ou en grammaire, certains établissements ont réagi à ces faiblesses en réinstaurant la dictée dans certaines branches qu’ils proposent. Certains professeurs affirment que les règles d’orthographe ont bien été acquises, mais que ces dernières sont enfouies dans l’esprit des élèves. C’est pour cela que la matière la plus détestée des écoliers comme l’orthographe soit remise comme dans l’IUT de Grenoble ou l’école d’ingénieurs de Paris, ECE. Cette dernière, depuis 5 ans maintenant, teste le niveau de ses étudiants en français à travers une épreuve de dictée. L’an passé, cet établissement a institué un challenge inter établissements. Lors de cette épreuve, des étudiants s’opposent en français pour défendre les couleurs de leur école.

Certains directeurs vont même jusqu’à préconiser que 25 % du temps dédié à l’enseignement le soit pour l’étude de la langue française.

En pratique, vous avez le projet Voltaire qui a pour mission d’attester la maîtrise de la langue. Ce concept repose sur des tests qui permettent de déterminer le niveau en langue des examinés. Cette évaluation est composée de 300 questions évaluées sur 1000 points. Si vous obtenez plus de 700 points, vous êtes considérés comme maîtrisant parfaitement le français.

Cette épreuve peut être passée dans 2 villes. Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires sur le site www.certification-voltaire.fr.

Autre constat, en entrant à l’université, est le manque d’efficacité dans la prise de notes des élèves. Pour remédier à ce manque d’expérience, certains professeurs forment leur auditoire à cet exercice qui est indispensable à ce niveau d’études. Lors de cet apprentissage, des enseignants, après le cours, relèvent les notes pour voir si ces dernières correspondent à leur attente. Ces derniers affirment qu’au bout d’un ou deux mois, la prise de note est plus efficace.

Si vous avez ce type de lacune et que vos professeurs ne vous guident pas pour vous améliorer, vous pouvez trouver des livres ou des sites internet afin de vous améliorer.

L’autre point qui peut être un obstacle à votre réussite dans votre nouveau cursus, c’est l’organisation. Pour cela, vous devez vous acquitter avant d’entrer en faculté d’une certaine méthodologie. Certains établissements proposent des cours pour améliorer cette faiblesse. Ces derniers sont proposés dans le cadre d’une initiative au travail en bibliothèque avec un accompagnement individuel des étudiants pour les amener vers une totale autonomie.

Il est important de savoir que quelles que soient les difficultés rencontrées par les étudiants de l’enseignement supérieur, des cours et des conseils sont mis à leur disposition pour les aider à combler leur faiblesse. De plus, vous pouvez consulter les sites des différentes universités qui vous dispensent des conseils pour réussir en faculté.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.