Recherche personnalisée
Partagez:
 

Comment devenir pédicure-podologue ?

Dans les professions du domaine paramédical, on trouve le métier de pédicure-podologue dans la catégorie des métiers de rééducation. Grâce

à sa double compétence, ce professionnel de la santé peut, par sa formation de pédicure, traiter les problèmes de peau et des ongles et par ses compétences en podologie agir sur la structure du pied. Ainsi, ce professionnel peut intervenir dans les différentes pathologies liées au pied comme le traitement des cors ou autres callosités.

Il peut également fournir à ses patients des orthèses plantaires, des semelles orthopédiques afin de corriger des troubles posturaux.

Le pédicure-podologue exerce auprès des personnes âgées, mais également en pédiatrie. Il a un rôle important dans la prévention des complications du pied diabétique.

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire d’un Diplôme d’État de pédicure-podologue. Ce diplôme est obtenu à l’issue d’une formation de 3 ans dans un institut de formation adapté. En France, on compte une dizaine d’établissements délivrant cette formation.

L’accès à ce cursus est sanctionné par un concours. Seulement 15 % des candidats sont en moyen retenus.

Pour être autorisé à se présenter à cette épreuve d’entrée, il faut être titulaire d’un baccalauréat ou pouvoir justifier d’une expérience professionnelle de 5 ans.

Le concours comporte une épreuve de biologie basée sur le programme des classes de premières et terminales scientifiques. Certains instituts organisent d’autres épreuves comme des tests psychotechniques. Les candidats peuvent également être convoqués à un entretien.

Comme dans tous les concours, l’admission est en fonction du rang de placement du candidat. Il faut retenir que la note de zéro est éliminatoire. La plupart des candidats à la formation de pédicure-podologue passent par une année préparatoire aux concours.

Ce concours d’entrée est très sélectif.

Le cursus de formation est composé de cours théoriques, de cours pratiques et d’un certain nombre de stages hospitaliers.

Les connaissances des étudiants sont évaluées de façon continue avec des examens de passage chaque année. À l’issue de ces trois années de formation, les étudiants peuvent se présenter à l’examen final.

Un pédicure-podologue doit avoir certaines compétences comme une habileté manuelle, une aisance technique et un sens du relationnel développé.

L’exercice de cette catégorie professionnelle est essentiellement en libérale. Il travaille essentiellement au sein de cabinets en ville. Les principaux débouchés sont dans les grandes agglomérations et tout particulièrement dans le sud de la France. Sur l’ensemble des diplômés, seulement 2 % d’entre eux travaillent en milieu hospitalier. Ces derniers sont dans les services de gériatrie, de rhumatologie ou de rééducation.

La rémunération d’un pédicure-podologue dépend du milieu dans lequel il exerce ainsi en milieu hospitalier, le salaire moyen est de 2000 € contre 2500 € en exerçant de façon libérale.

Les pédicures-podologues ont la possibilité de se spécialiser dans des disciplines complémentaires à leur formation de base comme en réflexologie plantaire, en ostéopathie du pied ou en podologie des enfants par exemple. Après 5 années d’exercice de leur profession, ce personnel de la santé peut préparer sur une année et sur concours le diplôme de cadre de santé.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.