Recherche personnalisée
Partagez:
 

La ville de Nice se mobilise pour les étudiants

La précarité et l’exclusion touchent également les étudiants dont les revenus sont trop faibles pour palier aux frais de logement

et d’études. Ainsi la commune de Nice mettra en place une « AGORA é », soit un lieu destiné aux étudiants offrant de nombreux services. Cet endroit sera un lieu d’échange et de solidarité.

Pour accueillir les jeunes, la municipalité fournit une maison de 102 m2 réhabilitée. Cet espace sera confié à l’association FACE 06 qui est en charge de ce projet. Cette dernière sera redevable d’un loyer annuel de 2000 € auprès de la commune. Les portes de ce lieu de rencontre s’ouvriront dès la mi-novembre  si les travaux ne prennent pas de retard.

Ce projet est mis en œuvre par des étudiants pour des étudiants. Il repose sur un ensemble associatif composé d’organismes partenaires.

Cette agora accueillera les étudiants rencontrant des problèmes financiers ou sociaux.

Cette structure fournira une épicerie solidaire. Ainsi, il sera possible d’obtenir un panier de produits de première nécessité en alimentation, mais également en hygiène pour un montant de 7 €, soit 8 fois moins cher que sa valeur réelle.

Des professionnels en psychologie, en droit et en social sont à la disposition des jeunes en difficultés. Ces derniers pourront avoir des conseils et être guidés pour sortir de leurs difficultés.

Les étudiants pourront également trouver des informations en termes d’emploi, d’insertion professionnelle ou de formation.

Ce projet s’inscrit totalement dans la politique de la ville de Nice face aux jeunes fréquentant les structures d’enseignements de cette commune. Cette dernière veut offrir aux 35 000 étudiants niçois, un cadre de vie et des conditions d’études agréables. Ainsi, cette municipalité projette d’augmenter son parc de logements sociaux de 76 % d’ici 2014.

L’Université de Nice Sophia-Antipolis a été retenue en novembre 2008 comme « Campus Prometteur ». Ainsi, dans le cadre de ce projet national, quatre grands axes sont proposés.

Le premier concerne la création d’un « Campus Santé-Cancérologie ». En deuxième position, on trouve un « Eco-Campus » dans la mise en place d’un Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable.

Le troisième axe qui sera instauré concerne la vie étudiante avec des structures d’accueil. Le dernier axe n’est pas une création, mais une confirmation de l’engagement concernant le campus STIC.

Si vous envisagez de faire ou si vous effectuez vos études à Nice, la fédération étudiante FACE 06 en partenariat avec la municipalité niçoise, organise une journée d’accueils étudiants.

Cette rencontre est organisée le 10 novembre.

Pour connaître les associations et toutes les informations utiles aux étudiants à Nice, cette commune propose un site internet depuis 2 ans dont l’adresse est la suivante : etudiants.nice.fr.

Avec cette politique, Nice est passée en 2 ans de la 14e place à 8e place des villes où il est agréable d’étudier.

Il faut espérer que l’ « AGORA é » de Nice soit la première initiative de ce genre et qu’elle fasse des émules dans les autres villes étudiantes de France.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.