Titre Psychologie Public Questions public: déterminer le transfert 12 c

Visiteur non enregistré

vers l'âge de 12 ans j'ai commencé à lire des livres que sais-je sur la psychanalyse. J'ai

#1 2012-04-18 22:20
Bonjour, vers l'âge de 12 ans, j'ai commencé à lire des livres (que sais-je) sur la psychanalyse. A la bibliothèque,
Publicité
j'étais attirée par le sujet comme un aimant Des livres que je devais cacher car le sujet n'était pas favorable à la maison. Les livres m'ont aidée à comprendre beaucoup de choses sur les gens et surtout sur les troubles de ma mère Je n'ai pas étudié dans ce domaine.(médiocre en classe et redoublement de 2 ou 3 classes et pas de diplôme. Cependant j'ai continué à lire. J'ai aujourd'hui 41 ans et ce domaine fait parti de ma vie. Je considère que ces livres ont participé en très grande partie à mon éducation mental. . Je vois un psychiatre depuis très peu de temps. Je n'avais jamais consulté avant. J'ai un transfert intense envers elle, comme si elle faisait partie de moi. La psychanalyse étant pour moi une science abstraite, elle devenait d'un seul coup concrète et je pouvais y mettre une image (l'analyste). J'ai un gros problème d'amnésie. Très peu de souvenirs sur le passé.Je ne retiens pas les informations de la journée. Le temps pour moi, ne représente pas grand chose. J’anticipe tellement que le présent est déjà le futur qui devient donc du passé.
Pouvez-vous me dire de quel sorte de transfert il s'agit. J'ai des doutes sur un transfert adhésif, un transfert par déplacement, puisque tout repose sur ces livres, ou tout simplement un transfert classique. J'ai fait un lapsus devant l'analyste en lui disant "c'est comme si je remplaçais mes parents par la psychanalyse". Merci pour votre réponse.
⚠ Alerter
 
Évaluez discussion:
 
Partagez:
Lien Faire un lien de votre site/blog vers: [cette discussion] [ce forum] [ce site]
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

A mon humble avis ce qui compte c'est de chercher à être heureux et adapté.

#2 2012-06-17 12:49
Réponse àlaura ...:
Il est impossible de répondre à cette question car le transfert se crée
Publicité
et se détermine éventuellement dans une relation. Cependant, sachez que l'on ne peut s'auto-diagnostiquer en lisant des livres. Ce qui est pathologique pour l'un peut très bien être sain pour l'autre. Sans parler de la subjectivité qui découle inconstablement d'une tentative pour un individu de se diagnostiquer lui même.
A mon humble avis, ce qui compte c'est de chercher à être heureux et adapté.
Croyez moi, les diagnostics ne servent à rien à partir du moment ou ils enferment...
Je ne peux vous dire ce que vous avez, mais par contre je peux vous dire que je pense que ça ne sert à rien que vous sachiez quel est votre transfert. A la limite vous pouvez toujours demander à votre psychiatre son avis quant à votre problème : ce qui ne vous donnerait qu'une vision des choses.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'ai une mère aliénante sévère concernant l'aliéné elle l'a fait disparaitre.J'en ai pris

#3 2012-06-17 14:43
Réponse àjulie:
Julie, c'est cool d'avoir un contact. C'est la première fois. La psychiatrie (psychanalyse) reste
Publicité
encore un domaine tabou. J'ai une mère aliénante (sévère), concernant l'aliéné, elle l'a fait disparaitre. J'en ai pris conscience très tôt dans ma vie. Je pensais pouvoir me protéger en lisant. Je n'ai fait que comprendre son problème, car on ne peut pas y échapper. ça laisse des traces. Trouble du comportement alimentaire, trouble de l'angoisse, phobie sociale, trouble très important de la mémoire, très mauvaise perception de soiJe me sens différente au niveau de la pensée. J'ai l'impression de ne pas être assez intelligente pour avoir une conversation avec quelqu'un car la plupart du temps ça m'ennuie. Je ne cherche pas l'auto analyse, je n'ai pas cette prétention et certainement pas la capacité à le faire. Je pense et j'interprète seule. Est-ce que je pense bien, je ne sais pas. Est-ce que mon interprétation est bonne, aucune idée. C'est juste le besoin de comprendre. Comme la création de l'espace et la perdition de celle-ci. J'aurai voulu étudier. Je n'étais pas assez intelligente pour ça. Je ne serai donc jamais heureuse. Concernant l'adaptation, ça, je sais faire. Je me suis tellement adaptée à toutes sortes de personnalités qu'au final, j'en ai aucune. Tout ceci est très frustrant. J'ai souvent peur de parler à ma psy, j'utilise souvent des termes médicaux appropriés au contexte de la phrase ou de la question posée. Je me suis tellement faite remballer depuis toute jeune à cause de ça, que je n'ose plus parler ou bien j'essaye de penser avant de parler afin de donner un vocabulaire correspondant à mon niveau intellectuel.
Votre réponse reste très flou pour moi, mais je suis très contente d'avoir eu un contact avec vous. Bien amicalement, Laura
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

En tous les cas c'est le but d'une psychothérapie d'orientation analytique vous faites qu

#4 2012-06-17 20:50
Réponse àlaura ...:
Tout ce que je voulais dire c'est qu'il est impossible de répondre à votre question sur un forum.
Pour ce qui est de comprendre, je pense que la chose devrait se faire petit à petit pendant votre psychothérapie. (En tous les cas c'est le but d'une psychothérapie d'orientation analytique)
vous faites quoi dans la vie?
PS : mon pseudo c'est Jule
:D
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Tout d'abord désolée d'avoir féminisé votre prénom. C'est un métier qui ne correspond pas

#5 2012-06-18 00:27
Tout d'abord, désolée d'avoir féminisé votre prénom. Super de savoir que ma question serait moins floue en dehors du forum. Je travaille dans la police, c'est un paradoxe avec la phobie sociale. Se cacher derrière un uniforme, ça aide. C'est un métier qui ne correspond pas vraiment à mon état d'esprit, mais je travaille avec discernement, ce qui me vaut la gratitude de ne pas monter en grade. Je m'ennuie dans mon travail et je trouve qu'il y a beaucoup trop d'injustices. Peu importe. Sans le BAC, l'accès aux concours est restreint. Mon rêve était d'étudier pour devenir médecin spécialisé en chirurgie ou psychiatrie. J'avais et j'ai de toute façon trop de pathologies pour devenir psychiatre. Pour aider les autres, on ne peut pas être mentalement malade. heureusement.!
Je suis gentille, enfin une vraie gentille. Je suis plutôt gauche lorsqu'il y a du monde autour de moi, genre Mr Bean. "Tout compte fait, peut-être pas autant". Je n'ai pas l'esprit tordu. Mon humour est spécial et souvent mal interprété par les gens. ça ne fait rire que moi. C'est un humour à prendre au 3ème degré. Je suis très curieuse et je pense que ce ne sont pas des questions à vous poser dans un forum, mais
Qui êtes vous? Quel âge avez-vous? Que faites vous dans la vie?
Il est minuit et vingt minutes. La nuit porte conseil. Je ne veux pas rater ça
Bonne nuit,
Laura
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

J'ai l'instant une maitrise j'essaye en ce moment d'entrer en master 2.

#6 2012-06-18 09:41
Et bien je suis étudiant en psychologie. J'ai pour l'instant une maitrise et j'essaye en ce moment d'entrer en master 2.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

On voulait que j'aille dans une école spécialisée pour les enfants intellectuellement défi

#7 2012-06-18 11:03
Réponse àjule: Je souhaite savoir pourquoi la psychologie? Pourquoi le domaine vous intéresse t-il? Que voulez-vous en faire? Pourquoi discuter sur ce forum? ????
Petite, mon esprit était ailleurs. Je pensait tout le temps. Je ne me sentais pas bien dans mon environnement. On voulait que j'aille dans une école spécialisée pour les enfants intellectuellement déficients . C'est bizarre, je n'ai jamais conversé aussi facilement avec une personne. ayant un niveau intellectuel beaucoup plus important que le mien.
Physiquement, j'en serai incapable. Virtuellement, c'est très intéressant. Merci
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je pensait avec un s c'est mieux.

#8 2012-06-18 11:08
Réponse àlaura ...:
Je pensait, avec un s, c'est mieux. désolée.
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

Pourquoi vous tenez tant à dire que vous n'êtes pas intelligente Il y a peu de gens qui o

#9 2012-06-20 12:39
Réponse àlaura ...:
Pour vous répondre, j'aime réfléchir et tenter d'apporter aux autres.
Pourquoi vous tenez tant à dire que vous n'êtes pas intelligente?
Il y a peu de gens qui ont même l'idée de lire les "que sais je".
Sinon, je pense que ce n'est pas les résultats scolaires qui déterminent l'intelligence.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'aime réfléchir aussi et apporter aux autres également mais ce que j'aime le plus c'est p

#10 2012-06-20 23:43
Réponse àjule:
J'aime réfléchir aussi et apporter aux autres également, mais ce que j'aime le plus, c'est pouvoir penser de plusieurs façons sur le même sujet. Lorsque l'on est un professionnel de santé, il est très facile d'être crédible et de démontrer à quelqu'un plutôt septique qu'il y a plusieurs possibilités de voir les choses. Me concernant, je me fais souvent remballer lorsque j'ose apporter un avis.
Je sais que les études ne font pas l'intelligence d'une personne, mais lorsque l'on est instruit, on passe très facilement pour quelqu'un d'intelligent
même si on ne l'est pas. En revanche, Si la personne est intelligente et pas instruite, c'est une catastrophe. Dans un environnement familiale comme le mien, la seule façon de s'en sortir était de paraître quelque peu limité. Les adultes sont beaucoup plus indulgents avec les enfants déficients en pensant, que de toute façon elle n'y comprendra rien. ça me permettait d'analyser avec une très grande facilité le comportement de toutes les personnes de mon entourage et de m'adapter sans danger. ça me faisait très mal aussi parce que j'arrivais à comprendre et lire entre les lignes; Même si une personne ne parle pas, je repère toutes les mimiques qui me disent tellement de choses. C'est vraiment très frustrant car je me suis construite comme ça. J'ai joué à montrer celle que je ne suis peut-être pas, mais ça m'a sauvée, en tout cas, physiquement. Je me suis tellement conditionnée pour ma sécurité qu'au final, j'ai vraiment le sentiment de ne rien savoir. Je continue malheureusement à me conduire de la sorte car je ne sais pas faire autrement. Je n'ai qu'une seule frustration, celle de ne pas avoir étudié. Plus j'avance dans la thérapie, plus je me rends compte que j'ai mal. J'ai comme un manque vital. ça peut faire rire, Les études, un manque vital, c'est n'importe quoi pourrait-on dire, mais c'est tout à fait ce que je ressens. Avoir un parent aliénant sévère est terrible. C'est une maltraitance qui ne laisse pas de marque physique et qui est donc quasi impossible à repérer.
J'espère de tout coeur votre réussite. Je n'ai pas été sauvée, mais d'autres le seront grâce à des gens comme vous. Appuyez vous sur des témoignages comme le mien, ça vous motivera lorsque vous aurez des moments difficiles dans vos études.
Je vous laisse tranquille maintenant. Vous avez été le seul à me répondre. Je vous en remercie encore. Je laisse ma place aux autres. Lorsque vous serez diplômé, et en activité, faites le moi savoir. ça me fera plaisir.
Laura
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

A mon humble avis les angoisses sont extrêmement vicieuse parce qu'elle empêche de réfléch

#11 2012-06-21 12:25
Pourquoi vous parlez comme si vous étiez fichue?
Tout ce que je peux vous dire c'est que je pense que ce n'est pas parce que vous pensez que vous êtes actuellement "coincée" que ce sera toujours le cas. La vie évolue. La manière de penser les choses aussi.
A mon humble avis les angoisses sont extrêmement vicieuse parce qu'elle empêche de réfléchir objectivement, elles aveuglent.
Si les études vous intéressent tant vous pouvez les reprendre à tout âge. Vous pouvez sinon suivre des CM gratuitement dans les facs.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je somatise beaucoup et je me sens très fatiguée ok J'ai lu sur ce sujet mais je ne me rec

#12 2012-07-19 21:47
Bonjour Jule. J'ai une question à vous poser car j'ai un problème de compréhension sur un sujet.
La psychiatre me diagnostique une dépression profonde. Je lui ai dit que je ne me sentais pas dépressive. Elle m'a répondu que je ne faisais pas de dépression du genre deuil ou divorce ou.........
Je me lève pour aller au travail , je m'occupe et fais plein d'activités avec mes enfants.
Je somatise beaucoup et je me sens très fatiguée ok
J'ai lu sur ce sujet, mais je ne me reconnais pas du tout. J'ai donc du mal à comprendre.
Pouvez-vous m'éclairer sur la dépression profonde. En existe t-il plusieurs? Est-il possible qu'elle soit présente depuis l'enfance, ce qui fait qu'on ne la ressente pas? Bien cordialement, Laura
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

Cependant je ne suis pas sûr que la dépression puisse exister d'emblée tel quel au début d

#13 2012-07-19 22:22
Réponse àlaura ...:
Bonjour,
votre psychiatre à sans doute voulu dire que votre dépression est cachée et qu'elle se manifeste à travers votre fatigue. La dépression ne transparait pas forcément à travers une maladie. Je pense que la dépression peut aussi être un état qui renvoie à quelque chose de bien précis comme le stress, les angoisses...
Après je ne connais pas trop l'appellation "dépression profonde". (En tous les cas, si elle n'est pas liée à une perte.)
vous somatisez comment si ma question n'est pas trop indiscrète?
Je ne peux pas répondre précisément à votre dernière question. Cependant, je ne suis pas sûr que la dépression puisse exister d'emblée tel quel au début de la vie. Je pense qu'elle nécessite une certaine construction antérieur.(Après, ce que je dis est à prendre avec précautions.)
C'est extrêmement compliqué de développer cela sur ce forum mais je pense qu'il faut en résumé distinguer la dépression des états dépressifs.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Mal à la nuque fourmillement dans le cerveau l'impression d'avoir des bleus sur le crane m

#14 2012-07-19 23:11
Réponse àjule:
Eh bien, maux de tête entraînant des sinusites chroniques, après l'opération, les sinusites et maux sont revenus, l'ORL ne comprends pas car tout est propre, bien ouvert, mais l'infection est présente. Mal à la nuque, fourmillement dans le cerveau, l'impression d'avoir des bleus sur le crane, mal dans le haut du dos, trouble de la vue alors que les résultats ophtalmo sont bons, tendinite à l'épaule, vertiges et parfois syncopes mais là, je me fais mal en tombant. plusieurs réveils nocturnes
A part ça, lorsque la psy me demande "comment allez-vous", je ne sais pas répondre. Je ne suis pas certaine d'aller bien, mais je ne me sens pas mal non plus.
La psychiatre me dit que je somatise beaucoup.Je veux bien le croire, mais je ne me sens pas faire une "dépression profonde" et encore moins une simple dépression. Dépression masquée, c'est possible, je ne suis pas fermée à tout ça, mais comment ne pas s'en rendre compte. J'ai une lucidité incroyable. J'ai le trouble de l'angoisse, phobie sociale, trouble alimentaire etc...Bref l'expression dépression profonde me gêne beaucoup. ça reste très vague et les explications me manquent. Mon RDV est en Septembre. C'est long lorsque l'on se pose des questions. Bonne soirée. Laura
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

Est ce que avez projets d'ici septembre

#15 2012-07-20 12:03
Réponse àlaura ...:
Est ce que vous avez des projets d'ici septembre?
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je pars 3 semaines en Espagne au bord mer.

#16 2012-07-20 21:01
Bonsoir, Jule. Oui, j'ai des projets pour le mois d’août. Je pars 3 semaines en Espagne au bord de mer. Pourquoi?
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

Je ne peux pas clairement si c'est oui ou si c'est non.

#17 2012-07-21 09:37
Réponse àlaura ...:
Et bien j'essayais de voir si vous êtes dépressive. Je ne peux cependant pas vous dire clairement si c'est oui ou si c'est non.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je comprends que d'après les symptômes il est fort probable que oui mais d'après mon état

#18 2012-07-21 18:37
Réponse àjule:
Bonjour Jule, l'adjectif clairement me gêne. Je comprends que d'après les symptômes il est fort probable que oui, mais d'après mon état d'esprit, et mes envies de faire plein de choses, c'est improbable. Cependant si je fais un déni ou si depuis enfant je me suis habituée à masquer, c'est fort possible et dans ce cas, je ne m'en rends pas compte. Enfin, une dépression profonde, est à mon avis une dépression sévère mais peut-être que je me trompe.
Le diagnostique me pose problème, non pas pour ne pas l’accepter, mais j'ai ce besoin d'avoir les réponses à mes questions qui sont souvent déroutantes. tant pis, si je ne trouve pas, je n'ai pas le choix, il faudra attendre mon prochain RDV. Ma psy est chef de service mais surtout très compétente. Je ne contredis pas son diagnostique,
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

Ce que j'ai voulu dire par le clairement c'est que dans les conditions du forum je ne sais

#19 2012-07-21 19:50
Réponse àlaura ...:
Vous avez tout à fait raison. J'ai eu tort de chercher à savoir si vous étiez dépressive ou non et je m'en excuse. Ce que j'ai voulu dire par le "clairement" c'est que dans les conditions du forum je ne sais pas pourquoi vous avez eu un diagnostique de dépression.
Vous vous posez quels genres de question?
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Jule je suis désolée Jule mais je ne comprends pas la phrase c'est que dans les conditions

#20 2012-07-23 22:21
Réponse àjule:
Bonjour Jule, je suis désolée Jule, mais je ne comprends pas la phrase "c'est que dans les conditions du forum je ne sais pas pourquoi vous avez eu un diagnostique de dépression."Ce n'est pas dans un forum que le diagnostique a été fait, mais dans un hôpital. De plus, c'est vrai que c'est la première fois que j'écris dans un forum. Je ne suis pas une adepte. Je suis même persuadée que je ne suis pas sur le bon forum. Vous êtes très sympathique de me répondre. Parfois, j'ai votre message et je ne réponds pas volontairement. Surtout, et je vous en prie, n'y voyez rien d'irrespectueux de ma part, je peux me lasser pour passer à autre chose. Voyez-vous, vous vous êtes excusé d'avoir cherché si j'étais dépressive ou pas. En fait, c'est moi qui doit m'excuser car je savais très bien avec cette question qu'elle était votre intention. Je le savais et pourtant, dans votre question,"est ce que vous avez des projets d'ici septembre?" Je vous ai répondu " pourquoi" alors que je savais ou vous vouliez en venir. Ce n'est pas bien de ma part. Eh bien cet exemple est l'un de mes principaux problèmes. Dans ma tête, je me sens en danger si l'on devine que je sais. Je me sens mieux lorsque je passe pour une imbécile. Je ne fais donc jamais savoir que je sais lire entre les lignes. Pour en revenir aux questions que je me pose, elles me viennent très vite en tête, je n'ai souvent pas le temps d'y répondre car d'autres arrivent en cavaleries. Mais il y en a une qui me tracasse plus précisément.
Si je ne me connais pas autrement qu'avec une "dépression profonde" parce que j'ai toujours vécue avec, Comment serai-je sans. Comment puis-je savoir si je progresse ou non puisque tout compte fait, je n'ai pas l'impression d'aller si mal que ça. Bien évidemment, il y a tous ses symptômes qui eux ne trompent pas. Je viens à l'instant de comprendre que la réponse est dans ma dernière phrase. " les symptômes disparaîtront surement.
Bonne nuit LAURA
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je savais que vous pourriez réagir comme cela je vous ai tout de même dit que c'est mon pr

#21 2012-07-27 23:07
Réponse àlaura ...:
Bonsoir, Jule, j'ai ce fort sentiment de vous avoir blessé. Ce n'était pas dans mon intention. Je n'ai pas joué avec vous. Retirez-vous ça de la tête. Je me suis livrée très sincèrement depuis le début, le but de nos discussions n'est pas de vous mentir. Ne soyez pas trop dur avec moi. Je savais que vous pourriez réagir comme cela, je vous ai tout de même dit que c'est mon principal problème. Je ne le fais pas exprès, je n'ai pas ce vice. ça me vient tout naturellement et j'en prends conscience, c'est tout.
Certainement que vous aurez un jour ou l'autre, ce genre de patient. Si je ne vous avais rien dit, vous ne vous en seriez pas aperçu.
En vous disant la vérité, je me suis mise en dangée de ne plus avoir de vos nouvelles et c'est arrivé. Je le savais.
Je suis très contente d'avoir eu ce genre de souci avec vous. ça vous servira dans vos études, j'en suis certaine.
Bien cdt LAURA
⚠ Alerter
 
Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2011-05

c'est à dire ai je ou non une dépression profonde et qu'est ce qu'une dépression profonde

#22 2012-07-28 10:19
Réponse àlaura ...:
Bonjour,
vous vous trompez. Vous ne m'avez absolument pas blessé.
Vous n'avez rien à vous reprocher. C'est humain de se protéger et surtout beaucoup moins dangereux.
Par ailleurs, avoir peur de l'inconnu n'a rien d'anormal en soi.
Pour ce qui est de mon expression "dans les conditions du forum", ce que je voulais dire c'est que je ne peux pas vous rassurer en confirmant ou non votre diagnostic. J'ai simplement voulu répondre à ce que vous m'avez parue me demander implicitement.(c'est à dire : "ai je ou non une dépression profonde" et "qu'est ce qu'une dépression profonde".)
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

ok Jule.

#23 2012-08-02 16:29
Réponse àjule:
ok, merci Jule. laura
⚠ Alerter
 
Évaluez discussion:
 
Partagez:
Lien Faire un lien de votre site/blog vers: [cette discussion] [ce forum] [ce site]
Discussions populaires
Discussions populaires
- Aucune inscription requise pour écrire!
- Recevez une alerte email du forum si quelqu'un répond à votre discussion
Écrire nouveau message
Répondre à cette discussion
Enregistrez-vous ici(facultatif) pour
• Pas de code de sécurité • Cacher la pub • Avoir crédibilité • Protéger votre pseudo • Ajouter image avatar • Pouvoir voter/aimer
Barre décoration
 
Répondre à cette discussion

Votre pseudo/surnom

Entrez un pseudo unique comme "Sophie482" pour faciliter le suivi de vos conversations

Votre adresse email

Votre adresse email est protégée dans cette case et ne sera jamais divulguée. Vous serez averti par email si quelqu'un répond à cette discussion si votre message est récent
Votre message
:)  B)  :huh:  :D  :mad:  :hum:  :sleep:  :cry:  :(  :P  ;)  :blush:  ^_^  :ermm:  :rip:  :lol: 
Code de sécurité
Afin de prévenir le pollupostage, veuillez taper le code de sécurité suivant dans la case ci-dessous. Le code correspondant aux 4 chiffres enROUGE.
Entrez le code ici
Être averti par email si quelqu'un répond à un message (si vous avez été récemment actif dans cette discussion)

Augmentez la visibilité de votre message!
Joindre photo/image ou document (facultatif)
INTERDIT: image sexuelle, nudité partielle, violente, blessure/dégoûtante, haineuse, protégée par droits d'auteurs, illégale, etc.
Attacher document (max. 3 Mo):
Documents (PDF, DOC, DOCX, XLS, XLSX, PPT, PPTX, RTF, TXT, TEX, TEXT, ODP, ODS, ODT, EPUB) Images (JPG, JPEG, PNG, GIF, SVG, EPS, PSD, PS, AI, DWF, DXF, BMP, TTF) Audio (MP3, M4A, WAV) Vidéo (MOV, MPEG4, MP4, M4V, AVI, WMV, FLV) Autre (SWF, VCF, CSV, LOG)
RÈGLEMENTS ET BONI DE VISIBILITÉ
SERA MODÉRÉ: message qui est:
-TEXTE COPIÉd'une autre source (écrit par vous ou quelqu'un d'autre) (exception : citations pertinentes et offres d'emplois)
-DUPLIQUÉ(est et/ou sera republié ou dupliqué en masse)
Lire nos règlements
AURA UN BONI DE VISIBILITÉ: message qui est:
-Écrit à 100 % par vous (ou est unique)
-Long, pertinent au forum et/ou intéressant, reçoit plusieurs longues réponses pertinentes
-Attaché avec photo/image/document qui est pertinent, unique, non-dupliqué à votre message/discussion
L’inscription n’est pas requise pour écrire. Inscrivez-vous (gratuit) Avantages  Pas de code de sécurité. Cacher la pub. Avoir crédibilité. Protéger votre pseudo. Ajouter image avatar. Pouvoir voter. Cliquez ici pour vous inscrire <br/> Si vous êtes déjà membre, connectez-vous
2022 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.