Forums étudiants et jeunes professionnels en France.
Prépas, concours, formation. Emploi, Stage. Aide financière, Finances, Prêts, Bourse d'études. Rencontres.
Recherche personnalisée

Forum Aide-soignant

Forum aide-soignant: sujet mémoire, analyse, module 5, etc.

  

sujet de communication module 5 patient schizophrene

jece76
Visiteur anonyme
2011-07-27 18:10
bonjour a tous,j'aimerais avoir votre avis sur mon sujet de communication;merci


INTRODUCTION

La situation que j'ai choisi de développer et d'analyser s'est dérouler lors de mon deuxième stage qui a eu lieu en psychiatrie .C'est une situation de communication que j'ai vécu en terme de difficulté.
Dans un premier temps je décrirais la situation en précisant le lieu,le moment ainsi que les protagonistes,j e décrirais pas la suite les faits et sentiments ressentis en m'appuyant sur mes connaissance théoriques et sur des recherches effectués enfin j'analyserais la situation et expliquerais comment la situation aurait pu se dérouler autrement.

DESCRIPTION DE LA SITUATION

Ma situation concerne un homme atteint de schizophrénie,afin de respecter le secret professionnel
je l'appellerais Monsieur H,elle c'est dérouler au bout du cinquième jour de mon stage dans un Centre Hospitalier Interdépartemental spécialisé dans le traitement des maladies mentales dans une unité d'hospitalisation à temps complet de trente lit en hospitalisation d'office et sur demande d'un tiers où intervient une équipe pluridisciplinaire composée de médecins psychiatres, médecin somaticien , une psychologue, d’un psychomotricien, d’assistantes sociales, d’infirmiers, d’aides-soignant...

Monsieur H est âgée de 29 ans,d'origine marocaine, il est brun a la peau mate ,il pèse 8O kilo pour 1m90,il à été hospitalisé à la demande d'un tiers(son père) il y a 5 ans du a plusieurs agression commis dans son village sur des passants et des commerçants ainsi qu'un viole sur une femme qu'il avait croisée,il bénéficie une fois par moi selon son comportement de permission chez son père et si celui ci souhaite le recevoir.
Monsieur H est le deuxième d'une famille de 3 garçons,il ne voit plus sa mère depuis l'âge de 15 ans
car elle à quitté le domicile et est repartie au Maroc ,son père et ses frères vivent à proximité de l'hôpital et lui rendent visite une fois par semaine, leurs relations est souvent tendu car ils appréhendent les réactions de Monsieur H.

Sur le plan psychologique Monsieur H pressente une psychose ''la schizophrénie'' qui se manifeste pas des signes de dissociation mentale,de discordance affective et d' activité délirante,ce qui a pour conséquence une altération de la perception de soi même et des troubles cognitifs.

Monsieur H a attiré mon attention dés le premiers jours par les propos qu'il tenait et surtout car il m'impressionnait.
Lors de mon premiers jours,je me suis présenter.

-''Bonjours je suis Jennifer élevé aide soignante''.
-Il me répond d'un ton agressif ''donne moi mon Loxapac sinon j'ai envie de violée des femmes'' ;
Je lui répond que je ne peux pas car je ne suis pas infirmière,il s'approche de moi et me dit''quand j'étais petit ma mère me mettait des rats sur mon corps,tu comprends madame des rats ,c'est moi qui es tuer la princesse Diana et je vais tous vous tuer '', pas le temps de répondre une infirmière arrive
et lui demande de se calmer tout de suite si il ne veut pas allez en chambre d'isolement,Monsieur H impressionner par cette personne pars sans rien dire,j'en profite d'être seul avec l'infirmière pour lui expliquez que se patient m'impressionne, qu'il me suis partout et que je ne sais pas comment réagir et quoi lui répondre lorsqu'il devient agressifs et tient ses propos, l'infirmière me conseil de ne pas hésiter à le recadrer, à élever la voix,à ne pas rentré dans son délire et à le faire revenir a la réalité.
Les jours passent Monsieur H tient toujours le même discours, moi je continue à l'éviter en me disant qu'il va falloir que je m'affirme,cela me frustre de ne pas arriver a communiquer avec lui , j'appréhende les conflits avec celui-ci,je décide d'aller voir son dossier médical pour essayer de comprendre son comportement,je lus un tas de chose qu'il avait fait subir a des personnes avant son hospitalisation et pendant ses permissions, je me sentit encore plus mal en le voyant mais se que je ressentait n'était plus de la peur,non ,ma vision avait changer et le cinquième jours arrive.

DESCRIPTION DES FAITS:

Il est 11h, les soignants partent tous en urgences dans la cour car un patient est en crise,et me demande de rester dans le service. je me retrouve donc seul dans la salle à manger avec deux patient, Monsieur H et une autre résidente que je nommerais Madame N atteinte du syndrome extra-pyramidal (syndrome neuroleptique= tremblement,hypertonie,akinésie)du au neuroleptique prescrit pour la maladie de parkinson.
Nous sommes assis à une table, les deux patients semblent calme et regarde la télévision,Monsieur H se met à tenir ses propos habituel,sur le fait qu'il n'aime pas les étranger et qu'il a besoin de violé des femmes.
Madame N se met à l'insulter et je lui demande d'arrêter,ce qu'elle fait aussitôt,le calme revenue mais deux minute après Monsieur H se lève s'approche de celle ci et se met à l'insulter ,celle ci rétorque aussitôt en l'insultant de même ,Monsieur H me jette un brève regard, se dirige vers l'autre patiente et lève la main pour lui donner une gifle, « j'ai besoin de violée des femmes »,ne supportant pas entendre cette phrase je m approche et lui demande de se calmer en manifestant ma colère et en posant ma main sur son bras, il me regarde de travers en ayant toujours la main lever et me dit '' je n'aime pas les étrangers'',je me positionne entre les deux patients et demande avec un ton ferme et en haussant la voix à Monsieur H de quitter la salle à manger tout de suite,il eu un moment d'hésitation me regarda longuement dans les yeux me répondit ''toi je vais te violée et te tuée''et parti en direction de la cour en mettant des coup de poing dans les murs du couloirs en vociférant des insultes et en hurlant,il se calma seul au bout de 10 minutes et reviens dans la salle à manger comme ci cette altercation n'avait pas eu lieu mise a part que son poing était en sang et avait doubler de volume Les jours suivant j'ai eu l'impression que monsieur H m'évitait.

Je suis très surprise par la réaction brutal de Monsieur H,J'ai sentie la peur m'envahir et j'ai bien cru recevoir un coup.
Depuis peu de temps en stage dans se service, j'ai bien sentit que la manière dont j'ai abordé cette situation n'avait pas été bonne, j'ai tout de suite informé une infirmière de la situation et je lui ai demander conseil sur la réaction que j'aurai du avoir. Elle ma répondu que j'avais bien réagit mais que dans ses moment il est préférable de demander de l'aide auprès d'autre soignant car la violences des patients peu être très brutal.

ANALYSE

D'après les cours enseigner pendant la formation et par mes recherches personnelle j'ai appris que la schizophrénie est une psychose qui vient du grec skizein qui veut dire fendre, et de phren qui signifie pensée, que l’on traduit par dissociation de la pensée.

La schizophrénie est une pathologie de la personnalité. On aura une déstructuration du système de la personnalité, amenant une incohérence à la fois mentale et au niveau des conduites psychologiques, c'est à dire la manière de se comporter ou d'être. La vie psychique perd sa stabilité pour aboutir à la dissociation (syndrome dissociatif ). La pensée est définie comme autistique, sans référence aux autres, coupée de tout contact avec la réalité. Le contenu de la pensée autistique est fait d'expressions symboliques des complexes inconscients: le délire
On trouvera donc de ce fait dans la schizophrénie deux choses:
-Le Syndrome de dissociation..
-Le Délire.
Une crise de violence se développe en plusieurs étapes, elle est activée par le stress et majorée par un sentiment de frustration.

Dans le cas présent la frustration de Monsieur H est du au fait que je me sois montré ferme en haussant la voix,en le regardant longuement dans les yeux, que je me sois imposé en manifestant ma colère par le ton .La communication verbale ainsi que le toucher que j’ai tentés d’établir semblaient renforcer son agressivité,j'avais posé ma main sur son bras de sorte à le rassuré mais cela n'a fait qu'augmenter sa colère

Ensuite vient la perte de contrôle de soi et la nécessite de faire appel à un contrôle externe,
Le patient peux être terrifier par son propre sentiment de perte de contrôle.
Ici cette crise se manifeste alors par une agressivité physique(coup de poing dans le mur) et par des insultes verbales, cette agressivité permet d'abaisser la tension que le patient ressent et qui est liée à sa frustration.
Ensuite vient une phase de récupération et de stabilisation avec une reprise du contrôle de soi.(Monsieur H est parti seul dans la cour et est revenue calme)

J’ai appris que cette pathologie est souvent source d’angoisse pour le sujet, Il est probable que le patient, à ce moment là, était dans sa « bulle », comme déconnectée de la réalité et qu’il ait vécu mes gestes comme une certaine forme de persécution et d'agressivité,

Avec les connaissances théoriques et l’expérience de mes stages, j’ai pu aussi constater que certaines de ces personnes manifestent des changements de comportement brusques, sans raison apparente . Dans cette situation il est alors préférable de laisser la personne s’apaiser et revenir un peu plus tard
Les réactions des patients atteints de cette pathologie peuvent trouver leur source dans certains épisodes douloureux de leur vie et que en cas de crise violente il est conseiller de demeurer le plus calme possible, d' éliminez les sources potentielles de distraction (télévision), d'eviter d'avoir un ton autoritaire,de ne pas se rapprocher et se tenir trop près du patient,d'éviter le contact visuel prolongée

Aurait-il été possible d'agir autrement afin d'éviter de développer une crise chez Monsieur H?

Au fil de mes tentatives pour calmer la situation, l’agressivité du patient a été majorée mais j’avais comme objectif principal qu'il ne frappe pas l'autre patiente et qu'il se calme surtout que l'on m'avais demander de rester auprès de ses patient pour justement éviter un conflits.

Je pense que mon propre changement de comportement est du au fait d'avoir connu le passer de cette personne et d'avoir eu un apriori et un jugement sur les actes qu'il avait commis auparavant
alors que en tant que futur professionnel cela nous est interdit
Je pense que ne voulant pas échouer et quelque peu paniquée, je n'ai pas eu le bon comportement pour me sortir de cette situation

Dans le cas de Monsieur H du fait de sa pathologie, il est important de savoir qu'il connait les règles et les limites à respecter mais qu'il les enfreint volontairement, il est intolérant à la frustration et il recherche le rapport de force pour faire éclater sa colère, toute opposition peut provoquer une crise de violence.

Afin d'éviter la crise il ne faut pas frustrer le patient, Évitez les contacts visuels prolongés,éviter le contact physique chose que justement j'ai fait mais faire en sorte qu'il prenne conscience de lui même de la situation et que les soignants ne soit pas l'objet de sa frustration et sur lequel son agressivité va se retournée.

Si je devais revivre la même situation, je modifierais ma façon d’agir. Je n' hausserais pas le ton,j'éviterais le regards prolongé et le contact physique. De plus, je parlerais du mal être que j'ai ressenti lorsque j'ai lu le dossier de Monsieur H à l'équipe soignante.



CONCLUSION

Cette situation m’a permise de remettre en question mon travail de futur soignante. En effet, suite à cet évènement, j’ai éprouvé le besoin de m‘interroger par rapport à mon comportement qui ne ma pas satisfaite ; je ne pense pas que ma manière d'agir ait été un moyen judicieux ni pertinent, elle aurait pu être évitée. Le manque d’expérience m’a été défavorable. Avec le recul je ne veux plus agir de la sorte et mes acquisitions dans le domaine de la Schizophrène me permettent de comprendre et d’analyser ce qui s’est passé. 


Après cette expérience ,j'ai beaucoup reparler avec certain soignant de se jugement que je me suis permise d'avoir sur se patient et que je m'interdit maintenant.
Il est donc nécessaire d'être attentif et disponible pour améliorer son temps de réactivité,il ne faut pas oublier non plus de parler de nos propres difficultés dans ces prises en charges. maitriser ses émotions et ses jugements pour favoriser l'objectivité,il s'agit de prêter de l'intérêt à la personne afin de comprendre les raison de son stress,d'avoir un discourt rassurant et d'être à l'écoute.
J'ai également découvert qu'il est fondamental de connaître et accepter ses propres limites
laeti44
Visiteur anonyme
2012-04-17 20:49
Réponse à jece76:
Bonsoir, je suis actuellement à l'école d AS et je suis en pleins dans le M5 et je suis tombé sur ton travail et j'admire, je n'arriverais pas à faire un si bon travail, je suis pas trp doué pour faire ce genre de rédaction je trouve cela tres dure, je trouve mn sujet pas assez bien du coup, brf je voulais te dire que c'etait tres bien, tu as dut avoir une tres bonne note!! bisx
azuria
Visiteur anonyme
2012-12-29 20:59
Bonjour,


Je suis en pleine rédaction de mon sujet de com, le votre est fort bien, argumenté par contre nous nous devons plus décrire du genre "verbal", "non verbal", mais j'admire votre travail je serai curieuse de connaitre votre note, encore bravo
cathy136
Visiteur anonyme
2013-01-17 19:08
Réponse à jece76:
je suis époustouflée, par la rédaction de ton texte. Ce doit être difficile de passer après toi!Ton histoire est bien rédigée, de plus mon prochain stage se passe en psychiatrie, ton expérience, me permettra je l'espère de ne pas commettre les mêmes erreurs. E.A.S Annie
Chaouiia
Visiteur anonyme
2013-02-25 21:18
Ton téxte es tré bien rédigé mais es tu sur que tu ne fai pas un hors sujet car nous devons parlé de la communication et ton patien malgré sa pathologie tu a su avoir une communication verbale avec lui
monica73
Visiteur anonyme
2013-03-09 08:34
Réponse à jece76:
Bonjour, je suis en ecole d aide soignante je vais passer le modul 5 bientot je trouve ta situation assez bien expliquer et detailler on prend plaisir a la lire je n ai pas trop de conseil a te donner helas je suis en plein dedans et j ai du mal a faire la mienne:cry: dans tout les cas bravo !!! j aimerais avoir la meme situation que toi super complette :) a bientot j espere bonne continuation
natty65
Visiteur anonyme
2013-11-30 08:42
Réponse à jece76:
je trouve formidable ton mémoire je suis élève aide-soignante nous avons fini le module 5 je dois présenter mon sujet au mois de février po ur l'instant je n'ai pas de situation en tête.
krikri82
Visiteur anonyme
2014-02-09 13:51
:) bonjour,
Je trouve ton APP, super. je suis en formation AS et je suis en plein module 5 et je dois rendre le mienne avant le 13/02. Mon intro, mes descritifs de situation( en secteur Alzheimer) sont faites, mais j'ai un trés gros problème, je ne sais pas comment débuter mon analyse. Et franchement, grâce à ton travail, qui est du "tonnerre", je crois que j'ai compris comment débuter . un grand merci à toi. Je suppose que à du avoir une trés bonne note. merci encore. Bonne continuation.
couettecouette2014
Visiteur anonyme
2014-02-22 14:51
Merci beaucoup d'avoir partager ton sujet moi je l'es rater l'an dernier du coup je le repasse cette année et je savais tjs pas comment commencer mon sujet et grâce a toi je vois plus clair merci a toi
Nanou2606
Visiteur anonyme
2014-03-27 11:36
Bonjour,

Je voulais te remercier d'avoir partager ton dossier avec nous car il me sert beaucoup pour rédiger le mien. Très bon travail de ta part et beaucoup d'altruisme.

Vone
Membre enregistré

Messages: 3
Pays: France
École: Castelnau
2014-04-14 22:12
Réponse à krikri82:
bonjour, quel sujet as tu traité
Répondre à la discussion
Érire nouveau sujet
• Aucune inscription requise pour écrire!
• Recevez une alerte email du forum si quelqu'un répond à votre discussion!
 
 
Répondre à cette discussion

Votre pseudo/surnom  

Entrez un pseudo unique comme "sophie482" pour faciliter le suivi de vos conversations
 
Votre adresse email
 

Votre adresse email est protégée dans cette case et ne sera jamais divulguée. Vous serez averti par email si quelqu'un répond à cette discussion si votre message est récent
Sujet  
:)B):huh::D:mad::hum::sleep::cry::(:P;):blush:^_^:ermm::rip::lol:
Code de sécurité
Afin de prévenir le pollupostage, veuillez taper le code de sécurité suivant dans la case ci-dessous.
Le code correspondant aux 4 chiffres en ROUGE.
Entrez le code ici
Être averti par email si quelqu'un répond
à un message de cette discussion
Joindre un document
ou une image
Attacher document (PDF, DOC, DOCX, XLS, XLSX, PPT, PPTX, RTF) ou
image (GIF, JPG, PNG) (max. 1 Mo)
Inscrivez-vous (gratuit) pour:
• Ne pas avoir de code de sécurité à taper
• Cacher la publicité
• Avoir un rang, augmenter votre crédibilité
• Protéger votre nom d'usager, votre identité
• Ajouter une image de profile
• Gérer votre profile

Cliquez ici pour vous inscrire

Si vous êtes déjà membre, connectez-vous.
Si vous avez des problèmes de connexion, essayez d'effacer les cookies de votre navigateur web.
- Aucune inscription requise pour écrire!
- Recevez une alerte email du forum si quelqu'un répond à votre discussion!
Écrire Nouveau Sujet
Répondre à la discussion
Enregistrez-vous ici pour enlever la pub et cette fenêtre (facultatif)
2014 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.